Guerre Civile

La galaxie de Star Wars est en ébullition. La Rébellion lutte farouchement pour la liberté contre la puissante armée de l'Empire... Quel rôle allez-vous jouer ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  UF²UF²  AltarideAltaride  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chelicolav cal Podigno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 16 Mai - 18:01

Cheapo avait passé plusieurs heures à fouiller les documents présents. « Diaz » par ci, « Diaz » par là mais jamais son prénom n’était évoqué.

L’homme allait entamer son huitième et dernier tiroir quand des bruits de pas l’interpellèrent. Aussitôt, il remit les quelques feuillets en place et alla se placer derrière l’une des commodes de la pièce. Seul espace possible pour être correctement caché d’éventuels arrivants.

Quelques secondes plus tard, le sas s’ouvrit dans un « psshhhh » caractéristique, laissant entrer une blonde superbe en fauteuil roulant, poussée par un humain, le crâne rasé pour faciliter la mise en place de son Intelligence Artificielle amovible. Diaz et Hangus Mac River.

Cheapo se plaqua un peu plus contre le mur. Il avait pu imaginer que Diaz soit accompagnée par un garde ou deux éventuellement ou par une quelconque assistante mais pas par son nouveau mari. D’une, l’homme avait un passé de SpecForce accompli et ses compétences martiales n’étaient plus à prouver et de deux, il était bien plus facile de congédier du personnel que le mari de Diaz. Cheapo n’avait aucune envie que sa présence suscite un quelconque problème conjugal.

La scène aurait d’ailleurs pu paraître des plus cocasses, en d’autres circonstances : l’époux et sa femme, jeunes mariés, entrant dans la pièce où l’ancien amant tentait de se dissimuler au mieux…


[HRP]
Edit : ne pas hésiter à corriger si certains PNJ ne pourraient être là, etc.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Lun 19 Mai - 18:07

Tout se passa très vite. En l’espace d’une fraction de seconde, Hangus Mac River avait lâché le fauteuil roulant et s’était jeté sur l’ombre qu’il venait d’apercevoir dans un coin de la pièce. Dans le même temps, Diaz, mû par des années d’automatismes et qui n’avait en rien perdu de ses réflexes de combat suite à son accident, avait plongé de sa chaise et dégainé le pistolet blaster à sa taille.
En face, James Carane, lui-aussi formé auprès des commandos SpecForce, avait eu juste le temps de réagir. Plongeant en arrière, il s’était libéré de l’axe de tir de Diaz et avait pu placer ses mains pour parer l’attaque de Hangus. Les deux hommes roulèrent sur le sol, faisant voler dans leur chute une pile de dossiers papiers.
Et l’instant suivant, les trois anciens soldats se retrouvèrent de nouveau figés.
James, allongé sur le sol, tenait en respect Hangus qui le dévisageait, intrigué. Diaz, blaster au point, le doigt à demi enfoncé sur la gâchette, s’était arrêtée net dans son geste.
- Qui êtes-vous ? interrogea fermement Hangus, s’attendant au pire. Que faites-vous dans le bureau personnel de l’une des responsable du triumvirat ? Parlez ! Et parlez vite, avant que je ne m’énerve !
James Carane hésita l’espace d’un instant. Si la présence de Chelicolav cal Podigno en ces lieux serait mal vues, Hangus mac River avait encore moins de raison de laisser partir en vie un inconnu. Aussi, l’homme pris au piège afficha le sourire malicieux qui lui procurait tant de succès auprès de la gente féminine, humaine comme non humaine.
- Je venais juste demander à cette chère ex-sergent Diaz, pourquoi je n’avais pas été confié à son mariage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mar 20 Mai - 11:32

Si Hangus afficha une expression à mi-chemin entre l’étonnement et la méfiance, Diaz se redressa aussitôt.
- Cheapo ?! C’est toi ? Qui d’autre aurait l’audace aussi effrontée que toi de venir ici me poser cette question ? Je te croyais en prison impériale !
- C’est bien moi. Et je pensais que tu me connaissais mieux et que tu savais que je ne suis pas du genre à rester longtemps au même endroit… surtout si cet endroit sent trop fort l’odeur de l’Empire… Mais merci à toi de t’inquiéter de mon sort après m’avoir trahi.
Hangus n’avait pas lâché prise et Cheapo n’avait pas fait le moindre geste pour essayer de se libérer de sa prise. Diaz, par contre, s’était hissée à l’aide du rebord du bureau et installée de nouveau confortablement dans son siège. L’absence de ses deux jambes semblait en rien avoir altérer sa souplesse. La jeune femme, toujours aussi sublime, dévisagea un court instant son interlocuteur, laissant s’installer un silence pesant.

Ce fut finalement Hangus qui prit la parole :
- Chelicolav cal Podigno, dit Grande Gueule ? Le Lieutenant SpecForce devenu un peu politicien et beaucoup l’image du héros de la Nouvelle République dans certaines campagnes de recrutement ? Le moins que l’on puisse dire c’est que vous êtes méconnaissable.
Chelicolav se demanda si la description donnée se voulait flatteuse ou moqueuse, aussi préféra-t-il ne pas réagir aux remarques.
- Je m’excuse de vous importuner ainsi, évidemment, mais je me suis dit que le Sergent Diaz, ou plutôt Madame Mac River, devrais-je dire, ne serait pas contre me donner quelques explications…
- Si c’est uniquement de la jalousie suite au mariage, je trouve ça déplacé, coupa Hangus à peine moins calme. Nous avons fêté ça en petit comité et n’allions pas invité chaque soldat ou officier que nous avons croisé… quel que fût ses antécédents !
Hangus Mac River venait subtilement de préciser au beau Chelicolav cal Podigno qu’il était au courant pour leur liaison passée, bien avant ce mariage. Sa voix semblait également montrer qu’il n’était en aucun cas jaloux et que tout cela appartenait bel et bien au passé.
- Le problème n’est pas là, reprit Chel’ sur un ton plus sérieux, cette fois-ci. Je vous souhaite bien évidemment tous mes vœux de bonheur, etc. Pour être honnête, j’ai pris le risque de venir jusqu’ici pour deux raisons et la première est de savoir pourquoi Diaz m’a si gentiment donné, même pas vendu, à l’Empire…

Hangus allait répondre mais le regard gêné de Diaz lui indiqua que l’homme devant lui n’inventait rien.
- Je te l’ai déjà dit, finit par dire Diaz, mal à l’aise, nous n’avions pas vraiment le choix. Maison est trop fragile pour se permettre de s’opposer à l’Empire, surtout depuis que nous avons affiché notre indépendance vis à vis de la République.
Diaz marqua un temps d’arrêt. Hangus semblait presque plus sceptique que Cheapo.
- Au début je me suis bien sûr opposée à la décision de te faire extrader mais l’Amiral impérial en face a été très clair : soit l’Empire rayait la base « Maison » de ses centres d’intérêt et nous ne serions plus importunés par leur présence, soit leur puissance de feu anéantissait purement et simplement notre station. Je n’ai jamais négocié avec l’Empire et l’ai toujours combattu, tu le sais, mais qu’aurais-je dû faire ? Les laisser tuer des milliers d’innocents ? Et tu sembles oublier que ma parole ne compte que pour une voix sur trois dans le triumvirat ! Au moins, te connaissant, comme tu dis, je pouvais garder l’espoir que tu ne restes pas longtemps en leur main… Et puis à cause de toi, j’ai d’ailleurs rompu le vœux du triumvirat de rester indépendant et ai contacté la Nouvelle République pour les prévenir de ton emprisonnement. Je constate que ces infos auront été utiles puisque tu t’en es sorti.
Chel’ se demanda si l’argumentaire lui était entièrement destiné ou s’il ne devait pas également convaincre Hangus, qui dévisageait sa femme, sceptique.
- La Nouvelle République n’y est pour rien, coupa Cheapo avant que le silence ne redevienne trop pesant. Elle n’est là que pour demander de l’aide, jamais pour en donner ! J’ai dû une fois de plus m’en sortir seul… enfin seul, avec quelques autres prisonniers. Mais peu importe. Considérons que tout ceci soit du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mar 20 Mai - 17:43

- Et la seconde ? demanda Hangus après un nouveau silence pesant. Vous disiez être venu pour deux choses. La première Diaz vient d’essayer d’y répondre. Qu’en est-il de la seconde ?
- Nialye Telrone, je suppose, répondit Diaz avant que Cheapo ne puisse prononcer un mot. Puis, devant le visage intrigué de l’intéressé, elle poursuivit. Je suis au courant de ce que les journaux racontent, comme beaucoup, mais il y a peut-être des choses que je peux t’apprendre, Cheapo. Et peut-être que ça t’aidera à me pardonner un jour… et sinon tant pis.
La jeune femme marqua un temps d’arrêt, juste de quoi faire languir son auditoire. Diaz restait pour Cheapo l’image du parfait Sergent : efficace au combat, courageuse, capable de prendre rapidement des décisions mais incapables de ruser ou de « politiser ». Et pourtant, en cet instant, elle semblait maîtriser au mieux son sujet. A croire que ces quelques mois à la tête du base civile lui avaient donné une nouvelle corde à son arc.
- Je t’écoute, commenta l’ancien Ambassadeur, tu sais que j’ai mieux à faire que de t’en vouloir. C’est du passé, je t’ai dit. Et puis j’aurais dû me méfier, après tout c’est toujours par ses amis et non ses ennemis qu'on est trahis…
Diaz marqua de nouveau un léger temps d’arrêt avant de poursuivre, sans faire attention à la remarque de Cheapo.
- L’Amiral Velgar, celui qui a exigé que tu sois livré, m’a clairement laissé entendre qu’il s’intéressait à Nialye Telrone. Il est persuadé que tu t’es fait doublé dans cette histoire et il veut récupérer la jeune noble avant quiconque. Je n’en sais pas plus mais il est clair que l’Empire s’intéresse à toute cette histoire, d’une part, et que pour le moment, il n’est pas plus avancé que toi. C’était le cas il y a quelques mois, en tous les cas.

Chelicolav cal Podigno prit le temps de réfléchir à tout ceci. L’Empire n’avait a priori aucune raison de se mêler à ça. Pas plus qu’il n’avait de raison de savoir quoi que ce soit. Et pourtant… Pourtant, cet Amiral Velgar semblait plutôt bien informé.
- Personne ne m’a interrogé sur ce sujet, pourtant, commenta Cheapo pour lui-même. Et je n’ai pas eu la chance de croiser cet Amiral. Il faudrait que je vérifie si c’est lui qui commandait le Galion impérial dans lequel j’ai été emprisonné. Et si oui, ce qu’il est devenu lorsque l’appareil a été pris d’assaut par la Nouvelle République… Cela dit, un Amiral dirigeant un simple Galion, c’est plutôt inusuel…
Cheapo regarda tour à tour Hangus et Diaz, avant de reprendre.
- Je dois retourner immédiatement sur Pinnacle. Il faut que j’en apprenne plus là-dessus et il n’y a qu’en interrogeant cet Amiral que je pourrai en apprendre. Madame Mac River, Monsieur Mac river, je m’excuse de vous avoir dérangé et vous dit à bientôt…

Cheapo s’apprêta à prendre congé quand la main d’Hangus Mac River se saisit de son bras.
- Je sais que Gisho vous apprécie et je suis de tout cœur avec votre combat, Lieutenant. Un SpecForce reste un SpecForce, toute sa vie. Et la solidarité entre SpecForces ne doit jamais être mise en doute. Si jamais vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas. J’ai encore pas mal de contacts et pourrais sûrement réunir une bonne force de frappe assez rapidement… si besoin.
Chelicolav cal Podigno dévisagea un instant cet allié plutôt inattendu avant de répondre.
- Merci. Je n’oublierai pas. Et beaucoup de bonheur tous les deux.

En quelques secondes, il avait quitté la pièce, repassant par là où il était venu, escaladant la paroi plutôt qu’empruntant l’un des ascenceurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mar 27 Mai - 14:20

[HRP]
Les aventures de Chelicolav cal Podigno ont repris leur cour sur table. Je vais donc diminuer un peu mon rythme mais tâcher de résumer tout ça au fure et à mesure...
En attendant que je ne maitrise à nouveau et que Cheapo revienne plus activement ici.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elzaeer
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 635
Age : 38
Profession : Hors-la-loi
Race : Humain
Crédits : 400
Date d'inscription : 16/06/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
18/158  (18/158)

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Lun 2 Juin - 18:17

[HJ] En tous cas cela est toujours un plaisir de te relire Wink [/HJ]

_________________
« Qui me cherche, me trouve ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=22
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 5 Juin - 18:13

[HJ]

Petit bond dans le temps. Je ne rédigerai pas ici les aventures jouées par Cheapo autour d’une table mais le résumé détaillé et illustré est lisible ici : http://www.altaride.com/spip/spip.php?article835

[/HJ]


Cette aventure avait manqué de se terminer dramatiquement. Finalement, Chelicolav cal Podigno s’était illustré héroïquement et, en sauvant le QuarkHeaven, immense paquebot de luxe, de la diffusion d’un virus, il s’était encore un peu plus attiré la sympathie des dirigeants de Galaxy Tour. Utile pour son projet de posséder son propre vaisseau casino.
Mais ce qui avait le plus marqué l’excellent joueur de sabacc n’était pas cette tentative de diffusion d’un virus probablement fomenté par Parasol, décidément bien louche, mais bien l’apparition de Lirb… ou de « Fantôme », plutôt, comme il se faisait maintenant appeler.
Lirb, un ami de longue date, abandonné sans vie sur Coruscant et qui vivait maintenant d’une façon très particulière. Ce génie de l’informatique avait réussi à transférer une « image » de son esprit sous forme d’intelligence artificielle et « vivait » maintenant dans l’ordinateur portable de Dorian. Les compétences en informatique de Cheapo lui permettaient tout juste de comprendre ce qu’avait réussi Lirb, sans véritablement discerner les subtilités de cet exploit.
Mais Lirb avait survécu, quelque part, et s’il acceptait de l’aider à retrouver Shaeli, probablement que « Fantôme » l’aiderait également à atteindre Nialye…

En tout cas cette simple nouvelle avait redonné à Chel’ cal Podigno un nouveau souffle, alors qu’il quittait le QuarkHeaven pour poser le pieds sur Calysto…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 6 Juin - 12:25

Le QuarkHeaven venait de s’arrêter sur cette immense base, la plus grande station spatiale civile de la Galaxie, pour vider intégralement puis nettoyer ses cuves de réserves d’eau potable. Un coup dur pour ce vaisseau de luxe, déjà déficitaire.




Calysto, une station spatiale d’une taille incroyable. Une véritable ville de plusieurs millions d’habitants. Elle venait juste d’ouvrir mais déjà elle débordait d’agitation. L’inauguration aurait lieu ce soir, en ce Jour de la Liberté ou Jour de l’Empereur, selon la vision politique des choses. Courses de Fonceurs, Tournoi d’Arts Martiaux, Concours de Sabacc et autres festivités allaient animer cette journée auréolée d’une fête costumée destinée à durer au moins 24 heures. Et pour clôturer la soirée, le pauvre groupe de Jazz pro républicain de Bizz Bal'dinn aurait bien du mal à attirer les foules autant que l’incroyable retour sur scène de Britney, pensa Cheapo en jetant les prospectus qu’il tenait en main.

Britney, cette chanteuse pro-impériale, la sœur de son ami Illa qui avait pourtant disparu dans l’explosion d’un vaisseau pirate. C’était il y avait 3 ans bientôt. Il y avait de forte chance que Chelicolav cal Podigno se débrouille pour être sur place le soir. Mais pour obtenir une place de choix ainsi au dernier moment, il allait falloir se dégotter quelques liquidités…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Dim 8 Juin - 16:08

1 Million et quelques centaines de milliers de crédits s'étalaient en jetons sur la table devant Chelicolav. L'homme au sourire séraphique ne s'était pas inscrit au concours de sabacc, afin de rester discret... Mais s'il continuait ainsi, il risquait d'attirer de plus en plus de regards autour d'eux. Sa main était superbe. De quoi doubler sa mise s'il gérait au mieux la mise et la psychologie de ses adversaires. Un jeu d’enfants, presque, vu ses adversaires, plus riches que doué à ce petit jeu de bluff.
Mais gagner un million de plus valait-il la peine de se faire autant remarquer ? Un million de plus changerait-il son train de vie dans l’immédiat ? Un million de plus l’aiderait-il plus à retrouver Nialye.

Jessika, la superbe brune à la table, son tapis presque vidé regardait le joueur professionnel dans les yeux.
- Je suis désolée Monsieur…. Chelicolav, c’est ça ? Mais je ne peux plus suivre. J’ai bien trop perdu ce soir. Et puis, je vais devoir me préparer pour le concert de ce soir. Je n’ai pas payé une fortune ma loge pour ce fameux retour de Britney pour arriver en retard ou à peine préparée !
- Appelez-moi Chel, vous ai-je déjà dit. Et puis accordez-vous une dernière chance. Qui sait ce que celle-ci peut vous apporter ? Aller, puisque c’est vous, je vous propose un marché honnête. Votre loge VIP doit bien être assez large pour deux, non ? Aussi ardemment que j’ai pu cherché, je n’ai réussi à me dégotter une place pour ce grand concert. Si vous le voulez je vous propose un « quitte-ou-concert » pour cette dernière manche. Si vous gagnez, je vous rends votre argent, si je gagne, vous m’invitez à vous accompagner. Qu’en dîtes-vous ?
La superbe femme hésita. Les deux autres joueurs à la table
regardaient le jeune homme un peu interloqué.
- Mais… c’est que… Et puis je ne suis pas sûr que nos deux adversaires y retrouvent leur compte.
- Et bien à eux de voir si l’enjeu leur semble valoir un million et…. 427 500 crédits…. Messieurs ?
- Da zugbaa thaala ! commenta le hutt ventripotent en jetant ses cartes.
- Je me couche aussi, commenta le Quarren avec un fort accent.
- Et bien nous ne sommes plus que tous les deux, sourit Chelicolav cal Podigno en poussant au milieu de la table sa pile de jeton. Alors ?
La belle humaine hésita un instant, inspecta son jeu, comme
si elle en avait oublié le contenu, regarda
la pile de carte au milieu de la table, imaginant ce qui pourrait en sortir.
- Très bien, consentit-elle finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 12 Juin - 17:50

La Dame de Sabre venait de remplacer le 3 de Coupe. Chelicolav cal Podigno ne put s’empêcher d’afficher son sourire enjôleur. Certes ce sourire aurait dissuadé toute personne un minimum méfiante d’enchérir mais peu importait. L’heure n’était plus au bluff. L’entrée pour le concert était déjà sur la table et le sourire de la jeune humaine déjà sur son visage. L’affaire était entendu.
- He bien je crois que je suis en veine, ce soir, commenta-t-il comme s’il y croyait. Après avoir affronté un si joli visage à ce jeu, je vais avoir la chance d’assister au concert à vos côtés, Mademoiselle. Sabacc pur !
Les quelques badauds qui n’avaient pu s’empêcher d’assister aux dernières manches de cette partie se couvrirent d’un « Hooo ! » à l’unisson.
La demoiselle en question hésita un instant face à ce sourire peut-être un peu trop entreprenant à son goût. Puis, posant délicatement ses cartes sur la table, face cachée, elle se leva.
- Passez me chercher à l’hôtel Cassla d’ici deux heures. Mais n’allez pas vous imaginer que vous avez gagné plus qu’une place de concert !Chelicolav sourit. La jeune femme pensait exactement le contraire de ce qu’elle venait de dire, il en était persuadé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 20 Juin - 12:34

Le concert avait à peine commencé… qu’il s’était terminé ! A un instant, Chelicolav cal Podigno avait cru voir une certaine agitation sur la scène mais les feux d’artifices avait vite couvert l’ensemble, obstruant complètement la vue. Quatre chansons seulement et Britney avait déjà quitté la scène, sans même revenir saluer la foule ! Pour un retour, c’était plus que service minimum !
Mais après tout, c’était pour le mieux. Britney représentait une réelle menace en terme de propagande impériale et pas sûr que ce retour si succès, presque méprisant pour le public, redore son image, après tant d’absence… Et si Bizz Bal'dinn et son groupe jouaient toutes la nuit, comme il l’avait promis, peut-être que la Nouvelle République ne s’en sortirait pas si mal à ce jeu de propagande.
Cheapo avait regretté que le groupe de jazz de Bal'dinn ait été choisi. Il faisait de la musique de qualité, rien à redire, mais pas de quoi non plus bouger les foules, surtout chez les plus jeunes. Cheapo aurait rêvé voir venir le groupe de Roland II, le chanteur de rock qui lui savait mettre l’ambiance… mais la Nouvelle République n’avait pas réussi à le contacté. Et Chel’ n’avait pas eu de nouvelles du groupe depuis de longs mois non plus…
- Alors ? Oui ou non ? A quoi pensez-vous Monsieur cal Podigno ? J’ai l’impression que vous ne m’écoutez même pas ! M’auriez-vous convaincu de vous inviter dans le simple but d’assister à ce concert ?
Chel’ hésita un instant, le temps de se repasser la question qu’il n’avait pas écoutée.
- Volontiers, oui, pour aller dîner ensemble. Pardonnez-moi, c’est vrai que j’ai la tête ailleurs parfois. Mais allons-y. Vous semblez mieux connaître cette superbe station que moi, je vous laisse choisir le lieu.La jeune femme regarda le joueur de sabacc devant elle un court instant, jaugeant les éventuelles possibilités, puis se décida à lui prendre le bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 20 Juin - 17:49

[HJ]
A noter que dans ce même temps, sur Calysto, d'autres événements se passaient :
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article836
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article840
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 20 Juin - 23:55

La soirée avait été plutôt agréable. Jessika aurait eu tout pour lui plaire si Chelicolav cal Podigno n’avait pas eu l’esprit ailleurs. Superbe plus que simplement belle elle avait su s’habiller avec une élégance réelle mais sans extravagance. Et derrière son sourire donnant vie à son visage fin, se trouvait une personne cultivée, passionnée et passionnante. L’art, l’actualité, la culture ou même les finances, rien ne semblait l’effrayer, bien au contraire. Elle semblait s’intéresser à tout et savait en parler pour communiquer et étayer sa vision des choses. Chelicolav aurait pu passer une excellente soirée… d’ailleurs il avait passé une excellente soirée… mais il n’avait pas réellement su la savourer, pensant et repensant à Nialye, aux pistes imaginables et auxquelles il n’avait peut-être pas pensé, aux detectives privés qu’il avait engagé et qu’il devrait recontacter rapidement, aux réseau d’analyse de communication qu’il pourrait éventuellement disposé à partir de Calysto, à…
Bref, les fois où il avait répondu hors sujet aux questions de Jessika s’étaient cumulées au fure et à mesure de la soirée.

Pourtant la sublime jeune femme semblait lui avoir pardonné ses égards et gardait son sourire enjôleur. A tel point que le repas fini, à une heure avancée de la nuit, elle proposa à Monsieur cal Podigno de venir prendre un dernier verre à ses appartements, dans un hôtel de luxe des quartiers sud de Calysto. Aussi ne cacha-t-elle pas sa légère déception quand Cheapo la raccompagna jusqu’à l’entrée de celui-ci mais se refusa à monter.

Dans le taxi du retour vers Vif Argent, Cheapo en était encore à se demander pourquoi il n’était pas monté quand son comlink sonna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 20 Juin - 23:59

Illa ! Ce fut une surprise même si Cheapo aurait dû se douter que son vieil ami n’aurait raté pour rien au monde le concert de la veille.

Et Illa était en émoi. Il avait fait plus qu’assister au concert : il y avait participé. Le Sergent SpecForce – aspirant Lieutenant, même, lui apprit-il – avait plus ou moins démasqué une tentative d’attentat contre sa sœur. Une certaine Venus, avait cherché à attaquer Britney. Peut-être pour tout simplement faire du mal à Illa, lui même… peut-être pour d’autres raisons, liées de loin à l’enlèvement de Britney par Zara la Rousse, deux ans plus tôt… peut-être un peu tout ça. Les explications d’Illa s’avéraient confuses et peut-être que les choses l’étaient réellement pour Illa.

Toujours était-il qu’Illa, avec l’aide de Isak et Wonwook, deux autres SpecForce que Chelicolav connaissait bien, avait réussi à protéger sa sœur mais que celle-ci, droguée, il en était certain, avait fui avec son escorte. Son escorte qui était composée de soldats d’élite mais aussi de nouveaux modèles de droïds destinés au combat rapproché et protégé d’un champ énergétique étrange, coupant toute possibilité de tir au blaster.
Bref, Illa n’avait jamais été aussi proche de retrouver et sauver définitivement sa sœur depuis qu’il l’avait cru morte, il y avait plus d’un an. Et qu’elle lui échappe ainsi d’entre les mains de nouveau, il ne pouvait l’accepter.

Le tireur d’élite explique donc à Cheapo qu’il va tout faire pour trouver un moyen de s’infiltrer à bord de l’un des Destroyers impériaux et qu’il espère pouvoir compter sur toute l’aide possible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Sam 21 Juin - 0:01

[HJ]
Et de nouveau, la suite de ces aventures c'est faite sur table... Les résumés illustrés sont ici :
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article844
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article851
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article852
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 27 Juin - 11:24

La lumière avait paru éblouissante au début. Il lui avait fallu quelques minutes pour comprendre où il était… toujours à bord du speeder, une couverture posée à la va-vite sur le corps. Les bruits autour semblaient moins agressifs. Chelicolav cal Podigno se redressa. Un violent mal de crâne, le ventre nauséeux mais rien de cassé. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, finalement, pensa-t-il en repassant en revue les derniers événements. Quelques mètres plus loin, Wonwook émergeait lui aussi, l’esprit embrumé, tandis que Isak était en grande conversation avec le médecin.

- ah Cheapo ! s’exclama le jeune pilote SpecForce. C’est bon, on a le remède ! Ils sont en train de le diffuser dans les canalisations d’eau. On va pouvoir sauver tous ces gens… enfin ceux qui ne sont pas déjà morts.Chel’ s’approcha du bord de la plate-forme et regarda an bas. Des centaines de contaminés se battaient encore dans les rues. Compter les morts prendrait plusieurs jours à n’en pas douter… Et pour Calysto, si belle soit elle, il faudrait également du temps pour cicatriser et retrouver son image de grand luxe, après ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 11 Juil - 12:51

La semaine avait passé à une vitesse incroyable. Les corps déblayés, les victimes encore en vie traitées. Une stèle avait été érigée sur Calysto, en mémoire de cette funeste journée.

Mais là où Chelicolav cal Podigno avait le plus œuvré c’était pour valoriser l’action positif de la Nouvelle République pour sauver les millions d’habitants ou touristes présents sur la station. Et la tâche avait été ardue même pour un politicien habitué aux actions de propagande. L’interview réalisé par la star de l’holovision Telma Al’Tassine avait finalement plus été orientée vers l’héroïsme et le charisme de Chelicolav lui-même qu’envers les actions globales de la République. La journaliste glamour était bien gentille mais ce n’était pas l’image de marque de Chel’ cal Podigno lui-même (encore que…) mais bien celle de la République et de son éternel combat pour le bien dans la galaxie qu’il fallait valoriser. Surtout face à un Empire qui cherchait lui-aussi de son côté à mettre en avant son intervention armée face aux dangereux contaminés. Et après une semaine, difficile de dire si la Nouvelle République avait réellement gagné cette bataille médiatique.

En tous les cas, le bilan personnel de Cheapo n’avait pas de quoi l’emballer plus que ça. Oui il était passé sur l’holovision une fois de plus, et dans la très populaire émission de Telma Al’Tassine… Oui il avait une fois de plus passé pour un héros et le jeune officier de Calysto, comme le médecin ayant trouvé l’antidote, étaient prêts à s’engager au sein de la Nouvelle République… mais finalement, tout ça importait peu. Cet escroc malsain de Ris lui avait refiler une photographie truquée de Nialye et certainement aucune piste. Mais ce « vieil ami » depuis Dympo ne perdait rien pour attendre. Cheapo retrouverait Nialye, d’abord, mais il n’oublierait pas de se rappeler au bon souvenir de Ris…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mar 15 Juil - 10:23

Cheapo tentait tant bien que mal de faire le point sur les semblants de pistes à sa disposition au sujet de Nialye Telrone, quand il reçut un appel des forces de la Nouvelle République présente sur Calysto. Le joueur professionnel se rendit donc sur place, prêt à refuser toute nouvelle demande de « service ». Ce n’était pas en acceptant n’importe quelle mission à l’autre bout de la Galaxie qu’il allait réussir à retrouver son ancienne fiancée.La salle de briefing contenait déjà, entre autre, Dorian, Illa et Wonwook… comme pour confirmer qu’il allait être envoyé ailleurs en mission avec peu ou prou la même équipe que sur Dympo. Hors de question… sauf que l’agent infiltré sur Teero et qui venait de disparaître avait prononcé très clairement le nom de Nialye Telrone dans sa dernière transmission. Et voilà Cheapo parti pour enquêter sur un trafic de drogue à l’autre bout de la Galaxie, sur une planète où se déroulait dans quelques jours un incroyable tournoi de sabacc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mer 16 Juil - 17:06

Une dizaine de jours en hyperespace. Un trajet excessivement long comme Cheapo en faisait peu souvent. Mais au moins celui-ci avait l’avantage de ne pas s’effectuer en solitaire. Pour le joueur de Sabacc professionnel, c’était l’occasion de faire autre chose que ressasser sans cesse les infos sur Nialye ou revivre en boucle son « enlèvement » depuis le départ du restaurant jusqu’à l’attaque des pirates. Et à chaque fois qu’il revivait ces quelques semaines, Chel’ trouvait une nouvelle chose à se reprocher. Plus les semaines passaient, plus il se sentait coupable de cet enlèvement. Après tout, s’il ne s’était pas envolé lui-même seul avec Nialye, n’écoutant que son orgueil de « héros » sûr de lui et refusant d’écouter les autorités de Corellia, rien de tout cela ne serait arrivé. Il était maintenant recherché sur Corellia, la planète où il avait vécu toutes ses années d’étudiant. Et Nialye avait disparu par sa faute. Et chaque jour qui passait ne faisait qu’empirer la situation et son désespoir. L’amour qui le guidait au début pour retrouver la belle Nialye Telrone s’était mû peu à peu en un entêtement pur et dur.

Et aujourd’hui qu’il se dirigeait vers Teero, une planète aux confins de la Galaxie, il se demandait s’il suivait sa première réelle piste depuis plus de 5 mois ou s’il ne faisait que poursuivre une énième chimère qui ne le mènerait nul part. 5 mois déjà ! Une chose était sûre, Cheapo ne quitterait pas cette planète Teero avant d’avoir avancé dans son enquête. Et tant pis s’il devait oublier cette histoire de trafic de drogue pour ça !

- Mwouahouuw whouuwa ! appela le wookiee censé se faire passer pour son garde du corps sur Teero, sortant le joueur professionnel de ses sombres pensées.
- C’est vrai ! Wonwook a raison ! On avait planifié une séance d’entraînement à mains nues à 11 heures – calendrier standard ! Tu traînes, là Cheapo !
Dès qu’il s’agissait de combattre ou de s’entraîner, Illa faisait toujours preuve d’un enthousiasme débordant. Et depuis peu, sans pour autant négliger ses blasters, l’aspirant officier SpecForce c’était mis en tête de savoir se débrouiller également sans armes. Il ne manquait donc pas une occasion de s’entraîner avec Wonwook et Chelicolav, deux maîtres en la matière.
- J’arrive, commenta Cheapo d’une voix peu convaincue en dégrafant sa cape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 17 Juil - 17:30

Les étoiles venaient de se matérialiser devant la verrière du MeduzRados, piloté par Grank, le pilote Duros. Et devant le groupe s’étendait une file de vaisseau impressionnante. Le Tournoi de Sabacc Intergalactique du Kings Palace attirait en effet les foules.La dizaine de jours passés à bord avait finalement été agréable. Confinés dans un vaisseau qui avait des allures de hangar désaffecté avec son absence complète de parois intérieures et la multitude de câbles qui s’entremêlaient de partout, le groupe avait pu se souder et se préparer pour cette mission d’infiltration. Il n’était pas forcément toujours évident de dormir sur quelques restes d’une vieille banquette volée, au milieu du vrombissement de la coque et des moteurs, trop peu insonorisés mais l’ancien officier SpecForce avait connu bien pire. Et, quelque part, effectuer ses entraînements physiques avec des SpecForces de qualités et plutôt sympathiques plutôt que seul, partager ses repas avec des êtres vivants plutôt qu’avec un droïd astomec, c’était peut-être la meilleure façon, autre que de flamber au casino, de passer un voyage en hyperespace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 17 Juil - 18:25

L’air était doux, agréable. Loin des senteurs polluées ou modifiées de nombreuses planètes surpeuplées. La vue depuis l’hôtel sur le casino était imprenable et derrière le King Palace s’étendait le reste de la ville. Une architecture sobre, sans excès mais esthétique. Derrière on apercevait difficilement ce qui devait être la banlieue, à l’extérieur les remparts. Et au fond, la jungle sauvage se noyait avec la nuit étoilée. Un parfait air de vacances, si l’on oubliait toutes les choses qui se bousculaient dans la tête du joueur professionnel.
Cela ne faisait que deux jours que le groupe était arrivé et le parfum de vacances de la première journée avait très vite laissé place à la réalité du terrain. Leur expédition à dos de Touak dans la banlieue avait vite dégénérée et il s’en était fallu de peu que tout finisse dans un bain de sang. Et Chelicolav cal Podigno sentait encore très bien la blessure reçue dans la journée. « C’est un miracle que vous soyez encore en vie, Monsieur ! » avait répété le médecin. « Mais vous devez vous reposer. Restez allonger au moins une bonne semaine si vous voulez que cela guérisse ! ». L’ancien officier n’avait pu s’empêcher de sourire. Oui il avait frôlé la mort. Mais ce n’était qu’une fois de plus, finalement. Une fois de plus en attendant une fois de trop. Non. Il ne pouvait pas mourir maintenant. Il ne devait pas mourir maintenant ! Pas avant d’avoir retrouvé et libérer Nialye. A ce moment là seulement il pourrait reprendre une vie « normale » et mourir, si c’était ce que lui réservait son destin. « Destin » ! Blast ! Etait-ce l’alcool ou les médicaments ? Ou même sa déception sentimentale de la soirée mais le héros très médiatique de la Nouvelle République en venait limite à dire n’importe quoi !

Le joueur professionnel remplit de nouveau son verre de cet excellent whisky corellien. Deux jours sur place et si le groupe avait rapidement pris ses marques, Chel’ se sentait un peu déboussolé ce soir. Il avait séduit avec un succès indéniable la superbe Leona de Labellah, fille du Baron du même nom. Une fille belle, attachante et qui valait certainement beaucoup mieux qu’une simple amourette d’un soir. D’ailleurs, le « couple » s’était quitté précipitamment, Leona se demandant ce qu’il lui arrivait et regrettant de s’être comportée de façon si intime avec un inconnu ; Chelicolav regrettant à la fois d’avoir séduit la belle héritière et de l’avoir laissée rentrer seule…
Et puis Nialye. Boire ainsi un whisky corellien à la terrasse de sa suite, sous la voûte étoilée ne pouvait se faire sans repenser à elle… Près de six mois déjà et la tentation de tout abandonner était grande. Après tout, Leona aussi était belle, riche, jeune, agréable… Non. Une chose était sûre, Cheapo ne savait peut-être pas encore avec quelle femme il passerait sa vie, si tant est qu’il se fixe un jour, mais au moins, il se refuserait à tomber amoureux tant que Nialye ne serait pas libre, en parfaite santé et dans sa villa familiale sur Corellia, avec sa mère.
Cheapo retrouverait Nialye, morte ou vive, et il verrait après comment il organiserait sa vie sentimentale, toujours aussi inconstante. Une pensée étonnante, alors qu’il jouait machinalement avec la superbe bague qui aurait dû depuis longtemps être au doigt de Nialye.

La main du joueur de sabacc se posa soudainement sur sa blessure à peine cicatrisée. Après quelques instants il se redressa et regarda son verre encore à moitié plein. La nuit était plus que bien avancée et Cheapo avait bu plus que de raison… le tout après avoir consciencieusement pris ses médicaments. Et demain à 11 heures, il devait être alerte pour le début de son tournoi de sabacc !
Le joueur professionnel avala d’une traite la fin de son verre et rangea la bouteille. Demain serait un autre jour. Un jour qui promettait déjà d’être chargé : remporter le plus rapidement possible ses qualifications et avec brio si possible, histoire de se faire remarquer par les privilégiés du Donjon, puis enquêter sur le trafic de drogue mais surtout sur Nialye Telrone. Epelucher la presse, récupérer et analyser les données de l’astroport, retrouver la trace de l’agent disparu, même si celle-ci s’arrêtait à la morgue, …
Une rude journée qui ne serait productive que s’il parvenait à trouver rapidement quelques heures d’un sommeil réparateur.Chelicolav cal Podigno enleva simplement ses bottes et se jeta tout habillé sur son lit. « Vous devez vous reposer. Restez allonger au moins une bonne semaine si vous voulez que cela guérisse ! ». L’homme sourit en repensant au sages paroles du médecin. Il s’arracherait les cheveux s’il voyait comment ses conseils étaient suivi par son patient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Lun 11 Aoû - 20:54

[HJ]
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article865
[/HJ]



Une fausse piste de plus. Une fausse piste de plus et un ennemi de plus, potentiellement aussi. Ce satané tricheur n’avait même pas tendu ce guet-apens de lui-même. Il avait fallu que ce soit une personne masquée qui le lui suggère, avec quelques crédits à la clé. Une voix de femme avait dit le coupable que Cheapo avait arrêté après une course poursuite sur les toits. Le seul point positif de cette soirée c’était un dénommé Zokraad Bekymring. L’explorateur et archéologue nautolan projetait de monter une expédition dans la jungle locale et Cheapo restait persuadé que s’il y avait un lieu où la drogue était cultivée c’était bien sous cette épaisse floraison, inaccessible sans une expédition bien organisée. Et le nautolan avait déjà convaincu le Baron de Labellah et son organisation de l’aider à monter ce projet. Un projet auquel Chelicolav cal Podigno avait de suite porté son aide… Et puis, accessoirement, Zokraad Bekymring était venu à son aide ce soir, lui évitant certainement quelques mauvais coups.Mais ce qu’avait dit l’ancien tricheur au sabacc, arrêté par Cheapo ce soir, n’avait rien de rassurant. Une femme prête à payer pour faire tabasser Cheapo… Qui pouvait-elle être ? la belle et craintive Léonah de Labellah ? Non, pas possible, ce n’était pas le genre femme éconduite revancharde. La joueuse de sabacc repérée par Wonwook qui aurait voulu écarter un joueur trop talentueux ? Pourquoi pas. Mais bon, l’explication semblait presque trop simple.


Dernière édition par Chel' cal Podigno le Mar 23 Sep - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 18 Sep - 12:39

[HJ]
La suite des aventures sur table de Cheapo se trouve résumée et illustrée aux pages suivantes :
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article869
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article870
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article871
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article872
et la fin :
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article873
[/HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mar 23 Sep - 12:24

Trois jours avaient passé. Trois jours seulement mais Chel’ avait l’impression qu’une éternité s’était écoulée. Tout s’était passé à une vitesse folle. En trois jours, le groupe avait pu repérer puis prendre d’assaut la base des esclavagistes qui cultivaient le kabo. Puis, lui et Dorian, s’étaient infiltré dans l’usine de retraitement de la sève, la transformant en drogue… De cette visite de courtoisie était sortie les preuves pour accuser d’autres têtes, dont celles de Simone Zelta jones et Zark Dore, le patron de casino. Et si celui-ci était sous les verrous après sa tentative de massacre organisé, Simone et Jahraas Terran avaient eu réussi à s’échapper. Un moindre mal, peut-être… en tout cas c’était à espérer.

Mais finalement, les accusations sur Zark Dore, l’évasion des deux trafiquants, ses gains de un milliard de crédits au sabacc et le semi-sermon de Illa sur sa soi-disante redevabilité à la Nouvelle République semblaient maintenant bien futiles à Cheapo. Après bien trop de fausses pistes en seulement 3 jours, Cheapo avait enfin une piste réelle et a priori fiable.Un pirate se faisant appelé « Angel Face » était passé sur Teero une petite quinzaine de jours plus tôt, se ventant d’être l’auteur de l’enlèvement de Nialye Telrone. « Angel face » un nom comme sorti d’outre-tombe pour Cheapo. Un nom qu’il n’avait plus entendu depuis plus de 20 ans et qu’il avait presque oublié. Le nom de son prétendu grand-père paternel, ancien pirate… Mais le pirate en question était jeune, à peine la trentaine, quand son grand-père aurait eu plus de 100 ans s’il était encore en vie… Mais deux choses interpellent aussi le jeune cal Podigno : ce jeune pirate avait la même teinte de cheveux que lui et s’était avéré être un joueur de sabacc hors pair. Coïncidences ? En tout cas pour le jeune joueur professionnel ce nom et cette adresse étaient de très loin la meilleure piste qu’il ait eu en 210 jours, depuis que Nialye avait été enlevée par des pirates…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mer 24 Sep - 14:58

Déçu. Il n’y avait pas d’autre mot. Chelicolav cal Podigno pensait faire plaisir en offrant au groupe ce sympathique repas dans le restaurant le plus réputé d’Istyx et entre le refus de Dorian de l’aider à partir dès le lendemain à la recherche de Nialye et les remarques d’Illa sur le milliard de crédits soi-disant appartenant à la Nouvelle République, pas grand chose de positif.
Ah si, sa discussion avec Grank, un peu houleuse au début, avait permis de clarifier les choses et Cheapo en savait maintenant plus. Et la logique du duros prenait maintenant toute sa crédibilité.
Il n’en restait pas moins qu’après avoir prêté 40 000 crédits, rien que ça, pour aménager le MeduzRados, sans aucune contrainte réelle de remboursement… voir même avec peu d’espoirs d’un remboursement efficace, ses compagnons d’aventure semblaient avoir la mémoire bien courte ! Mais Cheapo n’évait aucune envie de s’embêter pour ce genre d’histoire. Il lui fallait un vaisseau au plus vite.

Et après une petite discussion avec le responsable de l’astroport, soudoyé déjà quelques jours plus tôt, et avoir rencontré quelques pilotes, Cheapo avait trouvé le capitaine qui le conduirait dès le lendemain en direction du centre de la Galaxie.
Le joueur professionnel s’enquit ensuite de convoquer la presse pour une conférence de presse tôt le lendemain où il irait remettre, au nom de la Nouvelle République, un montant de 100 000 crédits pour aider à la désintoxication des malheureux drogués de Teero et réitérer son soutien à la fondation Na Teero.Viendrait ensuite l’heure des adieux et du départ pour, il l’espérait de nouveau, enfin retrouver la belle mais caractérielle Nialye Telrone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chelicolav cal Podigno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guerre Civile :: [Galaxie] Entrez dans le jeu :: [Galaxie] Espace :: [Galaxie] Les Autres Mondes :: [Privé] Campagne nantaise-
Sauter vers: