Guerre Civile

La galaxie de Star Wars est en ébullition. La Rébellion lutte farouchement pour la liberté contre la puissante armée de l'Empire... Quel rôle allez-vous jouer ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  UF²UF²  AltarideAltaride  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chelicolav cal Podigno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 26 Sep - 17:32

[HJ]
Un petit apparté pour les PJ qui sont pas très loin...
J'ai rédigé ces textes comme introduction de ma prochaine campagne en tant que MJ... Et comme ils se passent au même moment et, pour le moment, au même endroit que l'intrigue de Chel' je les poste ici.
[/HJ]

La semaine avait été chargée, éreintante, épuisante. Une vraie semaine d’action comme Illa les aimait. Mais la soirée avait été presque aussi fatigante. Quel radin ce Cheapo quand même, ne put s’empêcher de penser à nouveau le soldat d'élite, en oubliant de rendre son salut au droïd à l’accueil de l’hôtel. Il a réussi à gagner un milliard de crédits… un milliards !!! et il va même pas accepter d’en donner une partie à la Nouvelle République. Personnellement je l’aurais fait… Enfin peut-êtrepas pour mes 5000 misérables crédits, bien sûr, mais si j’en avais gagné autant que lui… Et je suis sûr que d’ici demain, il va me réclamer les 8000 qu’il m’a prêté. Tu parles d’un ami. C’est pas que je suis jaloux mais bon, il abuse quand même des fois.
Enfin bref. Au moins la Nouvelle République nous donne quelques jours de tranquillité. Et comme l’a dit Dorian, j’espère bien qu’on va pouvoir fêter les fêtes de Yule tranquillement ici, sur Teero, et dans cette bonne vieille ville d’Istyx. Et puis profiter de notre statut de héros, ça fait toujours plaisir…
- Gruaouhum, grogna le wookiee derrière lui
Illa en avait presque oublié Wonwook qui le suivait.
- Oui c’est ça. Bonne nuit à toi aussi. Et demain, grâce mat’, pour une fois !


Wonwook ne se coucha pas de suite. Les lueurs d’espoir s’entremêlaient avec un sentiment étrange d’être passé si près du but. Pourtant il avait libéré les esclaves et si ses frères et sœurs n’étaient pas là, il n’y avait pas grand chose à faire de plus que ce qu’il avait déjà fait. Mais l’évasion de Jahraass lui restait en travers de la gorge. Cette ordure d’esclavagiste n’avait pas révélé grand chose, vu son état, et maintenant il était loin… en compagnie de Zelta-Jones, sûrement. Celle-là aussi, elle ne perdait rien pour attendre !
Wonwook s’aperçut qu’il s’était levé, sans s’en rendre compte et commençait à étrangler l’oreiller, mal en point, dans ses mains. Il ferma les yeux un court instant et tenta d’évacuer la colère qui commençait une fois de plus à monter en lui. Il avait fait d’incroyables progrès pour la canaliser mais il restait encore du travail.
Redevenu serein, il se décida enfin à se coucher. Mais son esprit continuait à ressasser tout ça. Jahrass Terran et Simone Zelta-Jones, les images de ses frères et sœurs, enlevés depuis plusieurs années déjà, ce jeune wookiee qui se prétendait le petit-ami de sa sœur… c’était quoi son nom déjà ? Greshewak ? Groshwek ? ah oui, Greshewok… enfin peu importe. Ce jeune blanc-bec défraîchi par des mois ou des années de captivité qui s’était mis en tête de l’aider à retrouver ses jeunes frères et sœurs. Comme s’il avait besoin de lui. Une gène supplémentaire, oui !


Hé hé hé, pas mal du tout ça ! Et si j’ajoute cette procédure ici et cet algorithme de déclenchement là… Ho ho ho, comment que ça va être trop cool… Hum reste qu’il me faut pouvoir sauter ce double système de sécurité. Bon et puis dans la majorité des cas quand même y a aussi un autre firewall interne lié au code binaire intra-cubique…Enfin bon, ça prend forme. Et assez bossé pour ce soir. J’ai pas mal avancé en tout cas. Demain petite excursion chez les kayaos et entraînement aux armes blanches. Et demain soir je m’y remets. Cool, j’ai hâte d’y être. J’adore les vacances !
Mais bon d’ici là, je crois que je vais aller rejoindre ma petite banquière, sourit Dorian. Oui bon il est un peu super tard mais bon… elle acceptera bien de m’ouvrir quand même. Pas envie de rentrer à l’hôtel avec l’autre wookiee qui ronfle à côté. Serai bien mieux au chaud avec Voeraah !


Rester ici en perm’. Pff, quelle idée ! Tu parles de héros ! J’ai fini ce que j’avais à faire ici moi et je doute que le Colonel Tucker n’ait pas besoin de mes services pendant une semaine de plus… demain il faut à tout prix que je trouve un moyen de le contacter, se décida Grank. Et si les autres ont l’intention de passer les 5 jours de la fête de Yule ici, je trouverai un moyen de me déplacer autrement. Ils se passeront de pilote !
Enfin bon, un bon soldat doit savoir prendre du repos quand il le peut. Au lit. Et demain matin, lever à l’aube.



A des milliards de kilomètres de là, à l’autre bout de la Galaxie, Elian et Isak venaient de prendre une décision. Ils allaient retourner en direction du cimetière d’épaves et explorer les restes de ce vieux vaisseau de l’ancienne Académie Jedi. Isak en salivait d’avance… peut-être allait-il trouver les pièces manquantes pour son sabrelaser… ou même un autre sabrelaser… ou bon, quelques documents anciens, au moins…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 26 Sep - 18:52

Britney était ligotée, bâillonnée, tout en bas, le visage tuméfié. Et Venus qui souriait derrière son masque, une barre de fer rouge à la main ! Sadique ! Perverse ! La jeune femme au corps entièrement moulé dans sa combinaison en cuir, se pencha vers la pauvre chanteuse pop, effrayée, le visage en larme. Elle voulait crier, appeler à l’aide, appeler son frère qu’elle n’avait pas oublié… la seule personne qui comptait pour elle, la seule personne qui pouvait encore la sauver… Mais Venus souriait, sadiquement, à travers son masque.
Elle n’allait pas rire longtemps !
Illa plongea dans le vide et enchaîna une dizaine de tirs de blaster avant de se rétablir d’un incroyable roulé-boulé sur le sol. Venus avait miraculeusement réussi à esquiver les tirs mais elle était acculée. Illa allait enfin pouvoir se venger, l’achever… mais pas sans voir son visage… voir son visage souffrir… Il s’avança vers elle, lentement, sûr de sa victoire quand, soudainement, une cinquantaine de stormtroopers sortirent de nul part, mitraillant vers lui.
Mais des années de combat et d’entraînement lui avait permis de développer un art de combat au blaster inégalé. Illa bougeait à peine mais les tirs fusaient autour de lui sans jamais parvenir à le toucher et tir après tirs, les soldats de choc impériaux tombaient. Mais il en venait toujours plus. Toujours plus. Illa commençait à douter qu’il allait pouvoir s’en sortir seul quand une explosion retentit devant lui. La fumée se dégagea, laissant place à un amas de corps sans vie. Illa se retourna, prêt à tirer en direction d’où était venu ce missile et aperçut une silhouette rousse qu’il connaissait bien. Une aura de lumière se dessinait autour de celle-ci, mettant en valeur ses formes. Il la détestait ! C’était elle qui avait enlevé Britney en premier lieu. Il la détestait au moins autant que Venus… et pourtant… pourtant, en cet instant, elle semblait…
Bâm ! Bâm ! Bâm ! Plusieurs coups retentirent. Illa se retourna brusquement. Venus venait de tirer à bout portant sur Britney.
Bâm ! Bâm ! Bâm !
Noooooonnnn !!! s’écria Illa en se réveillant brusquement, le corps en nage. Un mauvais rêve. Sa chambre d’hôtel baignait encore dans l’obscurité. Ce n’était qu’un horrible mauvais rêve ! Un regard rapide sur sa montre lui indiqua qu’il était 4 heures du matin, heure locale.
Bâm ! Bâm ! Bâm ! Le bruit résonna lourdement sur la porte de sa chambre. Soit la personne essayait de l’enfoncer, soit elle était bien décidée à le réveiller en pleine nuit, quitte à déranger toute la ville d’Istyx !
- C’est bon j’arrive ! J’arrive, j’ai dit ! tonna Illa avant d’ouvrir la porte à un duros impeccable, habillé en tenue militaire, parfaitement réveillé.
- Non mais ça va pas ? T’as vu l’heure, Grank ?
- Futoss vient de m’appeler. Il a reçu un message urgent de la Nouvelle République…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mer 1 Oct - 12:31

Wonwook regardait fixement le plafond. Impossible de dormir. Dès qu’il fermait les yeux c’était pour voir l’image de ses frères et sœurs torturés ou entendre leurs cris. Depuis deux jours qu’il avait rencontré Gronwotch puis Greshewok, l’ex ami de sa sœur, ces images lui revenaient sans cesse dès qu’il avait l’esprit libre. Des images bien trop réelles à son goût. Se pouvait-ils que ses frères et sa sœur, en particulier, souffrent autant ?
Un bruit répété interpella le wookiee. Quelqu’un tambourinait à la porte d’Illa… A cette heure-ci ? Wonwook hésita un instant. Il se serait bien recoucher mais si c’était pour replonger dans les mêmes cauchemars que précédemment, mieux valait se lever.

A peine quelques minutes plus tard, il était aux côtés d’Illa, écoutant Grank expliquer de nouveau ce qu’il en était.
- Le seul E.R.H.C.L.I. disponible sur Istyx et accessible facilement n’ouvre qu’à 8h, heure locale, depuis hier, que celui du casino est fermé, termina Grank.
- Gruhuhou ? interrogea Wonwook.
- Emetteur-Récepteur Holo-Conférence Longue Distance Instantanée, commenta Illa, sûr de lui, omettant de préciser qu’il avait posé exactement la même question à Grank à peine deux minutes plus tôt. Et bien rendez-vous à 7 heures 30 au plus tard demain matin à cette adresse. A tous les coups, les vacances sont déjà finies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mer 22 Oct - 19:05

Le soleil s’était depuis longtemps couché sur la capitale de Balmorra. Le groupe rentrait vers le Lady Luke, satisfait des négociations de la soirée. Une aubaine pour Chelicolav cal Podigno, ces négociations avaient été beaucoup plu courtes que prévues et il se trouvait maintenant sur place pour poursuivre son enquête personnelle.
Le plus jeune des quatre diplomates salua le Général Lando Calrissian et les deux autres diplomates avant de saluer sommairement Elian Dornil, ce gamin prétendu Jedi… il faut dire que cette tête blonde d’à peine plus de 20 ans avait tout du Jedi… enfin de l’image que Chel’ s’était fait d’un Jedi en côtoyant Gisho Lamna… Cheapo sourit. Gisho, Elian, à croire que pour être Jedi il fallait avoir à peine plus que 20 ans !
- Bon courage, lui lança Illa.
Le dernier homme, Illa Spears, Cheapo le connaissait depuis plus d’une dizaine d’années maintenant et leurs routes s’étaient croisées puis séparées à maintes reprises depuis. Si tout semblait éloigner les deux hommes dans la philosophie et la façon d’agir, au moins une chose les rapprochait : Illa recherchait désespérément sa sœur, tandis que Chel’ en faisait autant de son ex-future femme… ou quelque chose du genre. Bref, c’était compliqué !
- Bon courage à toi aussi, répondit simplement le joueur professionnel. Et prends soin de mon vaisseau. Vif Argent est tout sauf un appareil flambant neuf mais il m’a couté assez cher.
Cheapo sourit et le jeune sergent SpecForce en fit autant. Difficile de dire ce qui paraissait le plus incongru dans la remarque de Cheapo : demander à quelqu’un comme Illa de prendre soin de quelque chose ou que Cheapo, maintenant milliardaire, se soucie du prix d’un simple vaisseau d’occasion quand il avait déjà oublié et perdu au moins trois ou quatre appareils mieux équipés…

Chelicolav cal Podigno fit un simple signe de tête en guise de salut. Il avait fort à faire et sentait déjà l’angoisse monter. L’angoisse et l’espoir de s’approcher enfin du but. Dans sept jours, Nialye Telrone fêterait ses 32 ans. Peut-être pourrait-il encore la sauver avant la date de son anniversaire… si elle était encore en vie bien sûr. Oui, elle l’était. Il ne pouvait en être autrement. En tout cas, Chel’ refusait de prendre en compte cette hypothèse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 24 Oct - 16:36

Les premiers rayons du soleil, rougis par les vapeurs des usines d’armement, venaient percer l’obscurité de la suite perchée au dernier étage de l’Imperial Balmorien, un des luxueux hôtels de la capitale. La nuit s’achevait. Une nuit sans trouver le sommeil… sans même le chercher d’ailleurs.
Cela faisait plus de deux heures que Chelicolav cal Podigno jouait machinalement avec son comlink dans une main, une carte de visite dans l’autre main. Composer le numéro de cet « Angel Face » lui brûlait les doigts mais le joueur professionnel n’avait toujours pas franchi le pas. Si une action pouvait être qualifiée de se jeter dans la gueule du loup, c’était bien celle-ci… Quelle serait la réaction du prétendu pirate s’il appelait, une fois la surprise passée ? Ne risquait-il pas de mettre la vie de Nialye en danger ? Ce n’étaient que les premières d’une multitude de questions que Cheapo avait ressassé toute la nuit…

Non. Il s’en était convaincu, avant même d’appeler, il s’accorderait au moins une journée ou deux pour enquêter sur celui qui, sans aucun respect pour la Légende, se faisait appeler Angel Face. Mais avant de parcourir l’holonet, une autre chose démangeait l’ancien corellien : aller faire un tour dans les environs de l’adresse indiquée sur la carte… histoire de prendre un peu la température des lieux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mer 29 Oct - 17:49

Chelicolav cal Podigno avait passé un peu plus d’une heure à se transformer en James Carane. Même si le passage à cette fausse identité devenait de plus en plus aisé pour le joueur professionnel, il n’en restait pas moins perfectionniste et peaufinait chaque détail, depuis le maquillage du visage à la révision du phrasé de ce personnage fictif.
Aussi, le contrebandier avec son large sac à dos qui ressortit de l’Impérial Balmorrien n’avait plus grand-chose à voir avec le riche homme d’affaire qui en était rentré la veille. Jetant un regard menaçant au groom qui le dévisagea, surpris qu’on laisse entrer un tel personnage dans un hôtel de ce standing, James Carane quitta à pieds les quartiers chics de la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 30 Oct - 12:21

James Carane regarda une nouvelle fois la carte qui s'affichait sur l'écran 3D du speeder loué quelques heures plus tôt. Pas de doute, il s'agissait bien du bon quartier.
A dire vrai, le soi-disant contrebandier n'avait pas statué sur ce qu'il allait trouver comme bâtiment ou même comme quartier mais il était quand même quelque peu surpris. Autour du speeder s'étendaient d'anciennes usines d'armement de blindés, fermées depuis visiblement plus d'une dizaine d'années et l'adresse exacte correspondait à ce bâtiment, à quelques 200 mètres devant lui. Le speeder couvert choisi pour son côté discret et passe-partout s'avérait visible comme une bouse de bantha dans l'entrée du Sénat Galactique… enfin du temps où le Sénat Galactique était encore debout…
James, s'il voulait rester enquêter sur les allées et venues de ce quartier définitivement désert, allait devoir dissimuler son appareil et redoubler de discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 30 Oct - 20:05

Les restes du hangar n’avaient rien de très attirants et les pièces métalliques qui se chevauchaient dans une anarchie des plus complexes donnaient une dimension encore plus lugubre au lieu, baigné par les lumières blafardes d’un soleil qui avait décidément bien du mal à percer l’épaisse couche de nuages.
Mais peu importe, l’endroit était idéal pour y dissimuler son speeder et Chelicolav cal Podigno, ou plutôt James Carane, venait tout juste de recouvrir l’appareil de ce qu’il avait pu trouver d’objets divers. N’importe qui serait passé devant sans l’apercevoir.
Accroupi sur le sol, le récent milliardaire entreprit de refaire l’inventaire des équipements emportés dans son sac quand un bruit le fit sursauter.
Dans un réflexe mû par des années de combats, il bondit de côté et dégaina son « Flash » 4. Rien, apparemment mais les yeux exercés de l’humain discernèrent une ombre furtive, une vingtaine de mètres plus loin.
- Qui est là ? tonna James avec son fort accent Nar-shaddien. Montrez-vous ou j’me gênerai pas pour tirer !
Un jeune humain, le crâne rasé et recouvert de tatouages auréolés de piercing s’avança prudemment, les mains en l’air. Le pseudo contrebandier s’avança prudemment, blaster toujours au poing…
Une forte douleur sur la nuque le surprit soudainement. L’ancien specforce eut à peine le temps de maudire sa trop grande assurance. Il venait de se faire surprendre par derrière… et par un autre petit minable sans envergure. Sa vision devint flou et il n’eut même pas le temps de voir le visage de l’autre skinhead qui venait de l’assommer, une barre de fer à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Lun 23 Fév - 17:39

Accroupi au fond de sa cellule de fortune, Cheapo comptait les gouttes d'humidité qui suintaient le long de la paroi froide et métallique. Depuis combien de temps végétait-il là ? Une semaine, deux ? Plus encore ? Cela faisait en tous les cas 3 jours qu’il s’était résolu à jeter par la mince trappe des égouts toute nourriture ou boisson. Et les résultats étaient là. Certes, il se sentait affaibli par l’absence de nutrition mais, au moins, l’effet de somnolence provoqué par ce qui lui était donné à manger, imbibé de substances douteuses, avait disparu.
Et, en bon joueur professionnel, Chelicolav cal Podigno jouait le jeu, laissant ses ravisseurs persuadés qu’ils avaient toujours affaire à un prisonnier affaiblis par les médicaments.
Le cliquetis caractéristique de la serrure se fit entendre et Cheapo reprit aussitôt son faciès de prisonnier endormi. Deux humains, le crâne rasé, entrèrent dans la cellule, sûrs d’eux.
- Réveille-toi, raclure ! Je crois qu’on a trouvé ce qu’on allait faire de toi ! commença le premier, envoyant un coup de pied dans le ventre du prisonnier prétendument endormi.
Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase que l’homme affalé devant lui bloqua le coup. Un geste rapide de la main et le pieds de l’assaillant se tordit aussitôt avant qu’il ne s’écroule de tout son long.
Le second geôlier, se remit de sa surprise et sortit la lame émoussée d’un poignard. Cheapo était déjà debout, tentant de stabiliser ses appuis, malgré la faim et la soif qui tiraillaient son estomac. Il était affaibli mais il savait aussi que ses deux adversaires n’étaient pas des combattants aguerris. Loin de là. Il suffisait de les laisser venir à lui et d’attendre qu’ils lui offrent l’ouverture nécessaire.
Et cela ne tarda pas. Le jeune humain, armé de son couteau, tenta aussitôt de planter sa lame directement dans le thorax de son adversaire. Une attaque simpliste qu’un ancien SpecForce entraîné comme Cheapo esquiva sans soucis. Profitant de l’élan du jeune skinhead, il s’écarta légèrement de côté et donna un violent coup de coude sur la nuque adverse. L’homme alla s’effondrer quelques mètres plus loin.
Le premier des deux se relevait difficilement quand le coup de pied fouetté de Cheapo l’atteignit en plein visage, faisant voler une série de dents.

Tout s’était passé en l’espace d’un instant. Les deux voyous étaient au sol, inconscients. Cheapo marqua un temps d’arrêt pour reprendre son souffle. L’effort physique intense qu’il venait de fournir n’était rien, en temps normal, mais les semaines de captivité et surtout les derniers jours sans manger ni boire, l’avaient exténué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mar 24 Fév - 16:00

Cheapo tituba difficilement vers la sortie de sa cellule. Un couloir étriqué, sombre et humide s’avançait devant lui. Personne. Prenant soin d’être le plus discret possible il parcouru les quelques mètres qui le conduisirent à une sorte de vieux hangar désaffecté, faiblement éclairé par des braseros d’où sortait une fumée noire peu encourageante. Quatre autres délinquants étaient assis au milieu de la pièce, à discuter, lui tournant le dos. Une furieuse envie de les interroger brûla les lèvres de Cheapo. Quatre jeunes, sans aucun entraînement militaire, ne devraient être qu’une formalité. Mais le joueur professionnel avait déjà de grandes difficultés à avancer sans s’effondrer et cet affrontement était un risque qu’il préféra finalement éviter.
Notre héros longea en silence les recoins ombragés du bâtiment aux murs de tôle, percés de toute part, et gagna l’une des 4 motospeeder entreposées sur place. Prenant soin de saboter les trois autres, il s’installa sur la dernière et démarra en trombe.
La motospeeder fonça à travers l’ouverture devant lui, sous les cris de ses anciens geôliers, médusés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 27 Fév - 19:05

Cheapo avait slalomé pendant plus d’une heure, à une vitesse à peine raisonnable, à travers les ruelles sales et glauques des alentours. Il venait enfin de retrouver la trace d’une zone urbanisée d’apparence un peu plus civilisée. Sans plus traîner, il descendit de sa motospeeder et bloqua l’accélérateur. La moto, sans son pilote, alla foncer droit dans un mur solide, explosant avec elle les traces de Cheapo.
Le joueur professionnel prit quelques rapides minutes pour améliorer son allure globale, histoire d’enlever au mieux les quelques tâches sur ses vêtements et son visage, puis héla un taxi. Sa chambre d’hôtel n’était probablement plus réservée à son nom mais il comptait tout de même aller discrètement jeter un œil dans le coin… Mais plus tard. D’abord il allait réserver une autre chambre dans un autre quartier. Une chambre d’un standing modéré dans un endroit discret. Dormir tranquille lui ferait le plus grand bien… et manger et boire, avant, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelem RONHIL
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 825
Age : 25
Profession : Craquage informatique, infiltration, espionnage, bricole tout…..et grand joueur de jeux vidéos et fa
Race : Humain
Date d'inscription : 29/06/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
0/171  (0/171)

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 6 Mar - 15:23

Tu ne sens pas trop seul sur GUERRE CIVILE ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Benoît
Webmestre
Webmestre
avatar

Nombre de messages : 1904
Age : 38
Profession : Meneur de Jeu
Race : Humain
Crédits : Illimités
Date d'inscription : 16/06/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
1/5  (1/5)
Points de Personnage:
165/165  (165/165)

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 26 Mar - 15:59

[HRP]
C'est vrai que c'est un peu triste ces derniers mois.
Il faut dire qu'avec mon déménagement et tout, je n'avais pas trop le temps de m'en occuper...
Me voilà un peu plus disponible maintenant... si certains veulent en profiter pour revenir...
[HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?p=6#6
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 26 Mar - 17:08

[HRP]
Bah oui, un peu seul... mais en même temps, j'ai toujours joué en solo sur ce site.
Mais c'est vrai que l'absence de retour ou même de pp depuis octobre je crois, n'aide pas à la motivation. Wink
[/HRP]


Cheapo s'était effondré sur son lit, prenant juste le temps de jeter ses vêtements sales dans un coin de la chambre.
Le soleil était déjà haut et le joueur professionnel à ses heures profitait d'une grasse matinée bien méritée quand il fut tiré de ta demi torpeur par des bruits sourds. Quelqu'un toquait à ta porte de manière irrégulière. Cheapo se leva vite fait, encore en caleçon, s'empara de son blaster par réflexe et entrouvrit la porte avec précaution.
Un homme, cheveux blancs, assez âgé tomba dans ses bras. Personne d'autre dans les environs. L'homme était inconscient, blessé à plusieurs endroits de par tir de blaster.
Cheapo examina le visage de l'homme et ton sang se glaça... Il n'en croyait pas ses yeux... cet homme ressemblait très fortement à son grand-père... à l'image qu'il s'en faisait en tout cas, du peu qu'il avait vu. Les souvenirs étaient vagues mais il portait des traits caractéristiques de sa famille. Impossible d'en être sur vu le temps passé mais pourtant, aucun doute ne subsistait dans l'esprit de Cheapo...
L'homme respirait faiblement, très faiblement. Et vue l'étendue des blessures, il étaittrès mal en point.

Le vieil homme essaya de parler...

« …Chel... icolav... Nya... Nyalie est... morte… elle... elle va mourir… sauve là… sauve... nous… »
Ses yeux se fermèrent, rien qui ne puisse être fait... Mort dans ses bras. Sa voix, ses gestes semblaient si familiers... Des larmes perlèrent sur les joues du jeune héros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Benoît
Webmestre
Webmestre
avatar

Nombre de messages : 1904
Age : 38
Profession : Meneur de Jeu
Race : Humain
Crédits : Illimités
Date d'inscription : 16/06/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
1/5  (1/5)
Points de Personnage:
165/165  (165/165)

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 26 Mar - 17:21

[HRP]
Pour les Points de Personnage, je vais m'y atteler.
Mais je peux renvoyer la balle... je ne faisais pas les PP parce qu'il n'y en avait pas assez à donner Very Happy
[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?p=6#6
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mer 1 Avr - 18:22

[HRP]
Moui enfin pas pour tout le monde, hein..; loin de moi l'envie de me mettre en avant mais j'ai tout de même posté une petite 15aine de messages, relativement étoffé en cette période morne pour le site... lui gardant un faible étincelle de vie...

Bref, des PP on veut des PP !
[/HRP]

Quelques instants de flottement mais notre héros était déjà redevenu maître de lui. Le pouls du vieil homme avait disparu mais Cheapo avait déjà hélé un jeune groom dans le couloir. A peine celui-ci demanda-t-il avec déférence ce que "Monsieur" prendrait pour son petit-déjeuner que le joueur professionnel avait renversé l'ensemble des plats pour y poser délicatement l'homme mourant.
- Tenez, pour la femme de ménage ! Et appelez-moi une ambulance, plus vite que ça !
Le groom resta bouche-bée, outré mais laissa faire voyant l'homme blessé.
L'homme était de toute façon déjà parti et entrait dans l'ascenseur du personnel.
Alors que l'ascenseur entonna sa petite musique caractéristique, pendant les quelques secondes de descente, Chelicolav cal Podigno se regarda dans le grand miroir. il se découvrit en caleçon n'ayant pris pour tout effet que sa ceinture holster de blaster et une petite sacoche contenant le minimum vital : un peu de liquide, papiers et comlink.

Arrivé en bas, des gardes prévenus par le groom accueillirent le duo pour le moins original et aidèrent notre héros à pousser son chariot jusqu'à l'infirmerie.
Chel' écarta l'infirmier très certainement incompétent, et profita du matériel en attendant l'arrivée d'une ambulance...
A minima, il fallait faire repartir le pouls du vieil homme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 10 Avr - 17:52

L’ambulance à peine arrivée que Cheapo prit place aux côtés de son possible grand-père à l’arrière du véhicule, avant même qu’on le lui proposât.
L’ambulance démarra toute sirène hurlante et notre héros, prenant la place de l’infirmier poussé dans un coin, se saisit du défibrillateur. Le pouls du vieil homme venait de nouveau de lâcher.
- Vous savez, commença timidement l’infirmier avant de prendre de l’assurance, je sais que c’est dur et je vois souvent des personnes éplorés par la douleur qui ne peuvent se rendre à l’évidence. Mais vos efforts sont inutiles. La mort fait partie de la vie et il faut savoir l’accepter…
- Au lieu de dire des âneries, passez moi donc le masque à oxygène
, coupa Cheapo.
Le vieil homme venait de reprendre sa respiration, contre toute attente, sous les yeux ébahis de l’infirmier si fier de son discours. Une respiration très faible mais une respiration quand même.

Quelques minutes plus tard, l’ambulance débouchait dans l’un des hôpitaux les plus réputés de Balmora City.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mer 15 Avr - 18:09

Son état était stationnaire. Pas encourageant, loin s’en fallait mais stationnaire, au moins.
Cheapo avait contacté une société de privés, fournissant des gardes du corps et hommes de main de qualité, pour des prix onéreux mais justifiés. Deux hommes de main costauds, bien mais sobrement armés, vêtus d’un costume noir et strict se tenaient maintenant devant la chambre d’hôpital ou restait son présumé grand-père, entre la vie et la mort.
Notre héros fit le point sur les éléments qu’il avait devant lui. Et en particulier s’étalaient sur la table les objets qui se trouvaient quelques minutes avant sur son grand-père : un étrange pendentif, ancien, en métal mais d’une origine étrangère aux connaissances en art pourtant raisonnables de Cheapo ; un databloc d’un modèle particulier, loin des standards usuels, mais d’apparence neuve ; et une invitation à l’inauguration de l’exposition Inoue qui a lieu… dans moins d’une heure !

Cheapo ne perd donc pas de temps, fonce s’acheter de quoi s’habiller un peu plus que son simple caleçon, achète un ordinateur, tente en vain de déchiffrer le databloc et grille son appareil neuf, avant d’arriver, à peine essoufflé et à l’heure, à l’inauguration…

[HRP]
Le reste, vous le saurez en lisant les résumés de « Balmora, mémoire perdue » qui se joue en ce moment même tous les mercredis au Saint’op.
:
http://www.altaride.com/spip/spip.php?rubrique171

Articles :
http://www.altaride.com/spip/spip.php?article923
et suivants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelem RONHIL
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 825
Age : 25
Profession : Craquage informatique, infiltration, espionnage, bricole tout…..et grand joueur de jeux vidéos et fa
Race : Humain
Date d'inscription : 29/06/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
0/171  (0/171)

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Mer 29 Avr - 0:15

En tous cas, pour le meilleur joueur du mois, je vote "Chel' cal Podigno"
...bon en même temps, c'est le seul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Jeu 30 Juil - 17:38

[HRP]
Après de riches péripéties en jeu :
http://www.altaride.com/spip/spip.php?rubrique171
Petit retour sur GC
[/HRP]


Chelicolav éprouva presque une légère pointe de nostalgie en prenant les commandes de l’As de Sabre. Son premier vaisseau. Escroqué il y avait déjà 5 ans à Alex Skyner, pseudo Jedi qui était rapidement devenu son ami. Qu’était-il d’ailleurs devenu depuis ? Chel’ aurait été bien en mal de répondre. Il ne l’avait pour ainsi dire plus revu depuis cette époque.
Cinq ans qu’il possédait ce vaisseau et il avait presqu’oublié son existence depuis trois ans qu’Alagan le lui avait emprunté pour s’exiler sur Lionus. Et en trois ans le vaisseau n’avait pas pris une ride, entretenu bien mieux que Chel’ ne l’aurait fait lui-même par Alagan et Spokan.
- Chelicolav cal Podigno, entonna-t-il sans y penser. Demande permission de décoller. Autorisation administrative signée par le Lieutenant de pont Dozac.
- Bien reçu Monsieur cal Podigno. Autorisation accordée. Et bon voyage !
L’As de Sabre suivit la trajectoire que traçait devant lui l’étonnant volatile local, à travers les pics rocheux de la lune. Chel’ repensa une fois de plus aux discussions qu’ils avaient eues avec Alagan ces derniers jours. C’était pour le moins audacieux. Téméraire, même. Mais après tout ça pouvait marcher. Et puis sa réussite, Chel’ ne la devait-il pas justement à son audace ? Si Alagan parvenait à obtenir ce qu’il voulait, Chelicolav savait qu’il finirait par accepter et remplir l’autre part du projet.
L’indicateur de sécurité hyperespace clignota et le joueur professionnel poussa la manette de l’hyperdrive. Les étoiles s’allongèrent. Un emploi du temps chargé s’annonçait devant lui. Mais avant toute chose, Chel’ allait s’enquérir du confort de sa passagère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 31 Juil - 13:43

Shaeli avait retrouvé un peu de couleurs et les séquelles de son long emprisonnement commençaient à être moins visibles. Les soins reçus sur la base lui avaient été profitables. Mais aucun sourire n’avait réussi à percer la tristesse de son visage. Apprendre le décès de Lirb, à peine libérée, semblait avoir anéanti dans l’œuf tout espoir de bonheur.

Chelicolav avait facilement négocié avec la Nouvelle République la suspension de contrat de la jeune Docteur. La Nouvelle République pouvait difficilement lui refuser ça, après ses exploits. Peut-être n’était-ce pas une bonne idée, cela dit. Peut-être que c’est en se battant à nouveau pour une cause juste que Shaeli retrouverait une raison de vivre. Peut-être. Mais dans l’immédiat ce à quoi elle aspirait le plus était de quitter l’ambiance militaire et de retourner sur Corellia. Voir la tombe de Lirb, même si elle était vide. Revoir l’appartement qu’ils avaient tous les deux habité. Faire son deuil, d'une façon ou d'une autre.

- Nous arriverons dans un peu plus de deux jours sur « Maison », commenta Chel’ en s’asseyant à côté d’elle. Une fois sur place je tâcherai de faire vite et d’ici quatre jours nous serons sur Corellia.
Shaeli acquiesça d’un simple signe de tête. Un court silence s’installa avant qu’elle ne reprenne.
- Raconte-moi de nouveau, comment il est mort ?
- Je n’étais pas là, je t’ai dit. Isak t’a raconté. Ils étaient sur une mission périlleuse. Le feu de l’ennemi était fort et à l’arme lourde. Lirb a couvert la retraite de ses amis et s’est sacrifié pour eux. Je n'en sais pas plus que toi, tu sais.
C’était là enjoliver encore un peu plus le récit déjà peut-être lui-même brodé d’Isak mais après tout. Quel mal y avait-il à enjoliver la triste vérité.
- Mais son corps ? Il était avec une équipe d’élite SpecForce. Les SpecForces ne laissent jamais le corps d’un de leur mort !
- En théorie, oui. Mais la réalité est parfois plus cruelle que ce qu’on enseigne lors de nos entraînements. Isak nous a dit que la base en entier s’était écroulée sur lui. Les impériaux non plus n’auront jamais retrouvé son corps.
Une bien maigre consolation, finalement. Mais bon, que trouver de mieux. Seul le temps aiderait à lisser la dureté de la triste nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 31 Juil - 16:07

L’énorme agglomération anarchique de métal qui s’afficha devant eux par delà le cockpit de l’As de Sabre n’avait pas beaucoup changé en un an, depuis le départ de la Nouvelle République. La station avait toujours plus l’air d’un amas de débris que d’une construction faite pour durer. Mais c’était ce qu’elle était à l’origine, après tout. Un vulgaire amas d’épaves et de vaisseaux d’une qualité douteuse qui avait accueillis les innombrables réfugiés de la bataille de Coruscant.
- Shaeli, je te présente « Maison ». La superbe station dans laquelle j’ai investi une petite fortune, ironisa-t-il.
« Audacieux » ne put-il s’empêcher de penser en comparant cette décision un lendemain de soirée arrosée et les projets d’Alagan.
- J’espère que j’y serai mieux accueilli que la dernière fois et repartirai dans mon vaisseau et pas pieds et poings liés.
Chelicolav sourit seul à l’évocation de la trahison forcée de Diaz… lors de son avant-dernier passage et non le dernier, pour être précis. Shaeli se contenta de regarder sans dire un mot. Admirative ? Intriguée ? Ou tout simplement les pensées perdues quelques centaines de parsecs plus loin ? Chel’ n’aurait su dire.

« Maison » ne possédait pas d’astroport à proprement parlé. La plupart des vaisseaux venaient se greffer à l’énorme masse ici ou là, se connectant par de simple sas universels de connexion entre deux vaisseaux. Le nombre d’appareils ainsi en orbite était d’ailleurs conséquent. Plus que la dernière fois, ce qui semblait indiquer que les liens et peut-être même le commerce avec l’extérieur reprenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chel' cal Podigno
Compétent(e)
Compétent(e)


Nombre de messages : 114
Profession : Joueur Professionnel
Race : Humain - Corellien
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   Ven 31 Juil - 17:58

Une petite journée standard avait suffi pour constater l’avancée des choses. Très satisfaisante en effet. A cette allure là, les délais seraient en effet tenus. Enfin, si la sécurité tenait le coup elle aussi… Sur les 100 droïds de défense achetés un an plus tôt, seule une douzaine fonctionnait encore. Et si les attentats avaient en partie épargné les possessions de Chelicolav compte tenu du service de sécurité et s’étaient faits plus rares dans la station, sans que personne ne sache pourquoi, ils avaient tout de même laissé de terribles cicatrices. Sans parler de l’image de la station vis-à-vis de l’extérieur Il faudrait quelques années avant qu’une clientèle fortunée vienne nombreuse sur place.
Un autre sujet préoccupait aussi Chelicolav. Sur le secteur CCP, comme il était maintenant nommé par le triumvirat, les vautours et parasites avaient poussé plus vite que les infrastructures. Chacun y allant de son argument plus ou moins original pour toucher une part du gâteau. Quand ce n’était pas profiter de la qualité de la zone pour y implanter une activité illégale. En premier lieu, le triumvirat réclamait une part conséquente du dividende sous forme d’impôts. Une part que Chel’ pouvait difficilement rechigner à payer lorsque viendraient les premiers bénéfices. Le triumvirat avait indirectement participé aux investissements et participait à son niveau à sécuriser la station.
Le triumvirat et les affaires de cal Podigno faisaient de toute façon cause commune depuis le début. Pour l’administration de la base, de tels investissements étaient une aubaine incroyable et probablement la seule clé de développement vers autre chose qu’un bouge recueillant toute la pire racaille de la galaxie. Et Chelicolav ne pouvait de toute façon faire développer ses affaires sans le partenariat de Diaz et ses deux acolytes.

Bref, les affaires avançaient, c’était bien là l’essentiel. Et rares étaient les choses acquises sans adversité. Que ce soit rapaces, administration, sécurité ou autres trafics, il fallait bien faire avec ou lutter contre.
Shaeli attendait déjà sur la passerelle de l’As de Sabre et Chelicolav salua ses employés avant de monter. Il avait débloqué de nouveaux fonds et, à quelques détails près, accepté les commandes proposées par le responsable des travaux sur place. Les nouveaux droïds de sécurité et systèmes d’alarmes et de caméras commenceraient à arriver d’ici quelques jours. Oui, les délais seraient probablement respectés et c’était bien là l’essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chelicolav cal Podigno   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chelicolav cal Podigno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guerre Civile :: [Galaxie] Entrez dans le jeu :: [Galaxie] Espace :: [Galaxie] Les Autres Mondes :: [Privé] Campagne nantaise-
Sauter vers: