Guerre Civile

La galaxie de Star Wars est en ébullition. La Rébellion lutte farouchement pour la liberté contre la puissante armée de l'Empire... Quel rôle allez-vous jouer ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  UF²UF²  AltarideAltaride  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Planète Gala, deux ans avant Yavin

Aller en bas 
AuteurMessage
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Jeu 5 Jan - 17:55

Miles se souvient...

« Tu refuses de parler ? C'est bien, tu es un bon soldat. Malheureusement pour toi... »

Miles se tourna vers la silhouette massive qui se tenait derrière lui.

« Sergent ? Il est à vous. Arrachez-lui les codes. »

Un sourire mauvais se dessina sur la face déjà peu avenante du géant. Bothari était laid, mais quand il prenait l'air méchant, il y avait de quoi avoir peur. Une lueur sadique dans les yeux, il s'avança vers le prisonnier ligoté sur la chaise.

Miles se força à regarder ce dernier avant de sortir. La détermination était toujours visible sur ce visage, mais s'y mélait maintenant une ombre de terreur. Miles referma la porte derrière lui et descendit vers la salle commune, rongé par le remords. Il n'y avait pas de différence de cupabilité entre Bothari et lui. Il était même plus coupable que le sergent, à y réfléchir. Bothari était un esprit simple, un psychopathe sans états d'âme, tandis que lui était un garçon éduqué, à même de peser le bien et le mal de ses décisions. Oui, il était cent fois plus responsable que Bothari des tortures qu'allait subir leur prisonnier. Mais dans l'immédiat, il n'y avait pas d'autres solutions pour parvenir à ses fins. Il n'aurait qu'à s'y faire et vivre avec ses regrets. Tout en croisant les doigts pour que la victime cède rapidement à leurs exigences.

Car le temps pressait, et il était attendu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Jeu 5 Jan - 19:21

La grande salle d'armes était pleine de visages graves et abattus. Le silence pesait sur l'assemblée des hommes à la peau bleue. Lorsqu'il entra, les regards se tournèrent vers Miles, vêtu de l'uniforme ancestral taillé sur mesure. Il avança d'un air martial vers le centre de la pièce, où il se planta de façon que tous l'entendent.

« Je sais ce que vous attendez. La mort pour les assassins. La loi du sang, la vengeance. Je suis peut-être un étranger à vos yeux, un nabot extra-planétaire qui va sauter sur l'occasion pour profiter de ses droits et prendre possession de ces terres. Un opportuniste qui profite de la mort de son grand-père pour gagner un peu de pouvoir et de prestige ? Peut-être même au rix de quelques concessions passées avec les assassins du Comte Piotr ? »

Dans le silence qu'il laissa planer, Miles observa les visages rivés sur lui.

« Je ne suis rien de tout cela. Je suis l'héritier du Comté de Pasraan de plein droit et j'accomplirai mon devoir de seigneur auprès de vous. La moitié de mon sang vient d'ici, et c'est ici que j'espère reposer à ma mort. Mais l'important n'est pas là. »

Le jeune Miles arpenta la pièce, s'arrêtant parfois face à un groupe ou caressant distraitement une antique pièce d'armure exposée le long du mur.

« L'important, c'est que ce soir nous allons réclamer plus que la Vendetta. Nous allons frapper si fort que plus jamais le clan Jelloual n'osera nous défier. » Sa voix était plus forte, plus puissante.
« En ce moment même ils complotent pour prendre possession de nos terres. Mais ils sous-estiment nos forces et notre détermination à ne pas plier sous le joug. Dans quelques heures, c'est moi qui m'assierai sur le siège du duc Jelloual. Ce soir... nous allons contre-attaquer. »

Miles fit une pause pour observer l'effet de sa harrangue sur les hommes d'armes, mais aussi les fonctionnaires, les ouvriers du château. Il subsistait bien un peu de doute dans les yeux de certains, mais la plupart étaient littéralement enflammés à l'idée de pouvoir attaquer l'ennemi héréditaire.


« Bien ! Il me faut deux escouades et deux phalanges. Tous les volontaires se préparent. Nous partons dans une heure. Première escouade et première phalange dans le Chant des sirènes. Deuxième escouade et deuxième phalange dans le Mont Galant. Mais avant... »

Certains hommes s'étaient déjà levés, ils se figèrent pour entendre la suite.

« Nous avons une formalité à accomplir. Messieurs, veuillez prêter serment. »

Alors, les voix des quarante hommes s'unirent pour réciter les paroles rituelles. Lentement, gravement, le poing refermé sur la poitrine, ils dirent :

« Je prête allégeance au nouveau Comte de Pasraan. Je lui offre mon sang pour qu'il nous protège et nous aime, moi et ma famille. Que je meure si je le trahis, qu'il soit maudit s'il me faillit. »

Et Miles répondit, l'air grave et décidé :

« J'accepte votre allégeance en tant que Comte Miles de Pasraan. Que je sois maudit si je vous faillis. »

Voilà, les choses avaient été faites dans les règles. Satisfait, Miles reprit :

« Messieurs, à vos tenues de combat. Capitaine Longery ! Venez, nous allons planifier quelques détails... »

Tout en priant pour que Bothary arrive à extirper les codes, Miles entraîna le vieux capitaine vers la salle de communication.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Sam 7 Jan - 12:39

Miles et le capitaine Longery repassaient en revue une dernière fois le plan d'attaque, et un soldat accordait les fréquences des appareils de communication lorsque Bothari passa la porte. Il avait du sang plein les mains, et il tendit sans un mot un papier à Miles. Son regard était vide, inexpressif, mais Miles y voyait du reproche pour le sale boulot qu'il lui avait fait faire. Il fit un effort pour saisir sans faiblir la feuille maculée du sang du torturé et la lire.
Levant son regard vers le sergent, il dit :

« Très bien sergent, vous avez... fait ce qu'il fallait. Est-ce que... Est-ce que le prisonnier à besoin de soins ? »

Le géant se contenta de secouer la tête.

« Bon... » Un soupir « Au retour, vous ferez emmener le corps dans la salle funéraire, près du Comte. Et n'oubliez pas de le couvrir, surtout. »

Puis, se retournant vers le capitaine, qui avait pâli :

« Bien, les codes sont là, on peut y aller. »

Y avait-il de la désapprobation dans le regard du soldat qui leur tendait les communicateurs ? Miles semblait même y lire du dégoût. La guerre était une sale affaire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Jeu 12 Jan - 21:01

Alors qu'ils rasaient les collines endormies, Miles se demandait s'il avait le droit de mener ces hommes au combat. C'était après tout de bons pères de famille pour la plupart, pouvait-il s'en servir comme instruments pour sa Vendetta ? Il chassa ses doutes de son esprit et se concentra sur les prochaines décisions qui allaient venir.

« Objectif dans 2 minutes. »

La voix du pilote était tendue, il était concentré sur la conduite de l'aéronef en rase-motte.

« OK. A tous les vaisseaux, on se pose dans la vallée à deux heures. Première escouade, préparez-vous. Tous les blasters sur paralysant. »

Miles scruta la nuit à l'aide de ses lunettes infrarouges, jusqu'à apercevoir au loin le bâtiment qui constituait la cible de la première phase. *Bien, ça commence...*

« Pose-nous dans la cour en vitesse, le plus près possible de la porte. Mont Galant ! Posez-vous derrière et cernez les lieux. »

Miles s'était levé et faisait face aux 6 hommes en tenue de combat prêt à entrer en action. Il actionna l'ouverture d'urgence du sas et vit le sol se précipiter vers eux. Un choc, le vaisseau s'était posé. Déjà il sautait au sol, aussitôt suivi par ses hommes.

« Fait sauter la porte ! » cria-t-il au servant du fusil sonique.
Une seconde plus tard, celle-ci volait en éclat et la demi-douzaine d'intrus se précipitait à l'intérieur. Ils se séparèrent pour investir les différentes pièces.
Dans la pénombre, un droïd s'interposa devant le soldat qui précédait Miles en criant d'une voix suraigüe:
« Ceci est une propriété privée ! Vous n'avez pas le droit d... »
Il fut bousculé au sol, laissant libre le passage vers les étages où l'on pouvait entendre des cris de panique.

Miles grimpa les marches deux à deux et déboucha sur le palier, éclairé d'une lumière verte. Un homme entre deux âges faisait précipitamment rentrer des adolescents dans leurs chambres.

« Qu'est-ce que vous voulez ? »
Miles et les trois soldats envahirent les lieux, tels des machines de guerre sans visage.
Par la porte entre-ouverte, Miles aperçu la maîtresse des lieux penchée sur un communicateur.

« Non ! »
L'arme braquée sur elle, il poursuivit sa course dans la chambre. Tout en courant, il sentit la décherge d'un blaster éclater près de lui : l'homme, qui avait tenté un geste pour le retenir, avait été mis hors-combat.
« Eteins-le tout de suite. »

A contre-coeur, la femme appuya sur le bouton d'arrêt. Elle avait l'air tellement déçue que Miles fut convaincu qu'elle n'avait pas eu le temps de prévenir qui que ce soit.

« Avance. »
De la pointe de son blaster, il lui fit signe de rejoindre son mari et ses enfants sur le palier. La plus jeune, une fillette d'environ 15 ans, pleurait auprès de son père.

Miles releva la visière de son casque.

« - Qui d'autre dans la maison ? Attention, pas d'erreur...
- Personne...
- Escouade au rapport !


Dans son casque les voix des soldats restés en bas résonnèrent :

- 3 OK.
- 5 OK.
- 6 OK.

- Deuxième escouade OK ?
- Tout est OK.
- C'est bien. Continuez à coopérer et il n'y aura pas d'autres bobos. Votre mari va bien, il est juste un peu sonné. Maintenant, vous allez me donner les cartes d'accés aux deux flotteurs qui sont garés dehors.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Ven 3 Fév - 16:35

Lorsque les deux flotteurs pleins d'hommes (*mes hommes !*) disparurent dans la nuit, Miles se retourna vers le reste de la troupe. Ils avaient une petite demi-heure devant eux. A ceux qui venaient de sortir de la maison, il demanda :

“ - Ils sont bien attachés ?”
La réponse étant positive, ils réunit tout le monde autour de lui :

”- Bon, on a bien travaillé, mais il reste le plus dur. Ce n'est pas une famille de fermier que l'on va trouver en face, mais des soldats bien entraînés. Alors je vous explique: lorsque l'équipe 2 aura neutralisé la batterie sol-air, on décolle et on fonce vers le palais. Le Chant des Sirènes fonce chercher les autres. Notre premier objectif est d'investir les toits. Ce ne sera pas très facile, il y a plusieurs gardes bien armés. On bloque du même coup leurs navettes et on s'assure la maîtrise du périmètre aérien. Le Mont Galant nous couvrira. On n'entre dans le bâtiment qu'une fois le Chant des Sirènes arrivé. Eux attaqueront par le rez-de-chaussée. A l'intérieur, on avance prudemment, on se couvre mutuellement, et surtout, vous me tenez au courant de votre progression, OK ? J'attends vos questions.”

Miles expliqua patiemment sa stratégie aux uns et aux autres, consultant son chronomètre de temps à autres. 5 minutes avant le début prévu de l'attaque menée par le capitaine Longery sur la batterie sol-air, Miles ordonna la préparation au combat.

“-Allez, c'est bon, on embarque. Vous deux, allez vérifier que nos hôtes sont toujours attachés. Toi ! Mon casque de combat.”

Le soldat en semi-armure hocha la tête et grommela un ”hum, hum”. Miles le reprit :
“ Je ne comprends pas. Vos réponse doivent être courtes, claires et sans ambigüités ” L'autre répondit alors un 'oui' franc et massif, mais d'une voix indéfinissablement bizarre. Intrigué, Miles le regarda s'éloigner et le suivit.
“Hé !” L'autre s'arrêta pour se retourner. “Enlève ton casque.”
Le soldat resta un moment sans bouger puis, à contrecoeur, retira son casque de combat. De long cheveux bruns-roux lui cascadèrent jusqu'aux épaules.
Miles manqua de s'étrangler. Il étouffa un juron et entraîna la jeune femme vers l'arrière de l'appareil et la colla sous les turbines.
“Elena ! Bon Dieu ! Mais... Elena ! Mais qu'est-ce que tu fais ici ?

Le regard fier et plein de détermination, elle répondit :
"La même chose que tous les autres. Je veux venger le Comte, moi aussi."

Stupéfait, Miles ne sut quoi dire pour un instant. Elena, son amie d'enfance. Ils avaient pris de nombreuses fois le déjeuner en compagnie de son grand-père sur la terrasse du manoir familial. Ils étaient une deuxième famille pour elle, qui n'avait que son père. Son père...

“- Et Bothari ? Il est au courant ?
- Non, et il vaut mieux que ça reste ainsi. Il n'est pas dans son état normal aujourd'hui.
*Je ne suis pas surpris. Avoir survécu à un attentat contre son maître et torturé à mort son prisonnier sur mon ordre...*
-Elena, tu ne peux pas...
-Si, je peux. Je suis mieux entraînée que la plupart des autres, et tu le sais. Ne me laisse pas en arrière, Miles.
-Je ne peux pas...
-Pourquoi ? Les femmes ne se battent pas ? C'est ça ? Tu m'as dit toi-même que c'était des c*******. Donne-moi une seule bonne raison de ne pas monter dans cette navette.
-Parce que...
*...je t'aime.*
Les mots ne sortirent pas de sa bouche. Elle avait raison, bien sûr. Depuis toujours, elle avait été aussi fascinée que lui par le métier des armes. De quel droit lui dénierait-il la possibilité de réaliser son rêve ? Vaincu, il acquiesça d'un air las :
- D'accord, mais tu reste derrière moi.
- Pas question, je suis dans l'escouade 1, j'y reste.

Elle filait déjà vers l'écoutille, rajustant son casque. Miles resta un moment seul avant de monter à son tour dans la navette.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Sam 18 Fév - 1:31

Parqués dans la navette qui décollait, les hommes n'avaient plus qu'à attendre le signal de l'attaque.

« Continuez le long de la vallée à vitesse réduite. Dès le signal, vous passez sur le plateau et on fonce sur Jelloual City. »
Miles commençait à trouver le temps long. Le signal aurait déjà dû être donné... S'ils avaient subi un contrôle sur la route ? Non, ils auraient rompu le silence radio au moindre problème... *Concentre-toi sur l'instant présent, ne t'occupe pas des 'peut-être'*

« Sergent Veda, faites-nous un topo sur les signes de combat ! »

Il n'était sans doute pas inutile pour tous de se mettre d'accord sur certains codes pouvant être utilisés pendant l'assaut. Avancer, stopper, reculer, tir de couverture... Miles connaissait tout cela, mais il suivit la démonstration néanmoins, pour tromper l'attente. Quelque part au fond de son esprit, un doute tentait de s'immiscer : et si tout cela était une gigantesque erreur ? A quoi allait servir ce raid ?

Enfin la radio grésilla : « Allez, allez, allez ! », le signal convenu.
« On fonce ! Plein gaz ! »
L'appareil bondit vers les hauteurs et prit rapidement de la vitesse. Devant eux, les lumières de la ville brillaient sur l'horizon. Ils n'iraient pas aussi loin.
« - Contrôle aérien sur la 2
- OK je prends.
« ... abattus. Je répète : ici Jelloual air command, vol non identifié 24/12 sur vecteur 120, déclinez votre identité. Faute de réponse, vous risquez d'être abattus. A vous. »
*Sauf si Longery et ses gars font bien leur boulot...*
Miles coupa la fréquence et consulta son chrono. Il restait moins d'une minute avant l'objectif. C'était le moment d'entrer les codes d'identification arrachés au prisonnier. Miles sortit le papier maculé de sang d'une poche de sa veste et tapa la suite de chiffres sur le clavier.
*C'est maintenant qu'on croise les doigts... S'ils ont changé les codes, on ne passera pas le champ de force...*

« - Allez les gars, on y est presque. Rappelez-vous : on écoute les consignes et on garde un oeil les uns sur les autres. »

Miles faillit rajouter quelque chose à propos du caisson bacta, mais c'était inutile : trop grand, il était resté au château... *Espérons qu'on aura pas à mettre quelqu'un dedans... *

Puis le vaisseau entama sa descente et Miles put apercevoir leur objectif : une grande propriété de verre et de plastacier, étendue lascivement au milieu d'un parc aux formes géométriques, le tout protégé par un champ de force translucide. Le vaisseau ralentit en approchant du mur d'énergie et... rien. Fermé.
*Enfer... ils ont été plus malin que nous.*
Miles allait ordonner la retraite quand un cercle s'agrandit devant eux : l'ordinateur qui gérait le bouclier énergétique avait capté le faux signal d'identification et reconnu un véhicule ami, ouvrant le passage.
« Yes ! Allez, fonce, fonce ! »

Deux navettes étaient posées sur le toit, Miles pointa dans leur direction :
« - Là !
J'ai vu. On y va. WOW !

Des tirs d'arme légère flashèrent sur le cockpit, sans grands dommages. Le pilote continua sans dévier et posa l'appareil sur la terrasse, cible d'au moins deux tireurs. Miles lança :
« - Orientez le sas de manière à couvrir notre sortie !
Le pilote fit faire un demi-tour à l'appareil et cria :
« - Magnez-vous !
Miles sauta à terre et commença à répliquer dans la direction des tirs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Mer 1 Mar - 21:14

"2 et 3 ! La porte là-bas ! Les autres, on les couvre !"

Le féroce échange de tir s'éternisa alors que les deux soldats couraient, pliés en deux, vers la porte de verre renforcé qu'ils firent éclater à coups de blasters avant de disparaître à l'intérieur.

"1 et 4, avec moi !"

Miles couru du plus vite que pouvaient le porter ses petites jambes pour s'engouffrer dans le bâtiment. Derrière lui, un soldat était tombé à terre, touché au bras. Il rampa vers l'ouverture, pendant que l'autre arrosait les vigiles de Jelloual. Miles rejoint les deux premiers qui échangeaient des tirs.

"Un seul défenseur, monseigneur" résonna une voix dans son casque.
"Débarassez-vous en."

L'autre acquiesça et dégoupilla un détonateur thermique qu'il lança en contrebas de l'escalier. L'explosion fit vibrer tout le bâtiment.
*Au moins ils sauront qu'on ne rigole pas."

Ils passèrent devant le corps tremblant de l'homme de main blessé. Miles lui prit ses armes, faisant signe aux deux autres d'attrendre les renforts.
"- 4 ? Où t'en es ?"
- J'arrive, monseigneur.
- Les autres ?
- Il n'en reste plus qu'un, Mil- heu... monseigneur"
répondit la voix mal travestie d'Elena.

"- On avance."
Ils ne rencontrèrent plus de résistance, progressant avec précaution entre les salles de l'étage. L'ensemble formait une suite privée très complète : piscine, salle de gym, salon... Miles furetait rapidement. Puis ils pénétrèrent dans la chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Ven 10 Mar - 17:04

En ressortant, ils durent se baisser à cause des fumées qui avaient envahi tout l'étage. Pour une raison ou pour une autre, le système anti-incendie ne parvenait pas à maîtriser le feu qui avait pris suite à l'explosion du détonateur thermique. Et cela signifiait... que leur retraite était coupée, que les renforts sur le toit ne pourraient pas les rejoindre.

Comble d'infortune, les défenseurs semblaient avoir repris leurs esprits : ils furent salués par une salve de blasters qui les obligea à plonger à l'abri. Au moins trois ou quatre soldats de Jelloual tentaient de reprendre leur terrain. Il allait falloir tenir d'ici que les renforts de Longery arrivent...

"Tir de barrage !"
Miles et l'autre soldat tirèrent au jugé dans l'atmosphère opaque. Mais les autres continuaient à avancer. Plus de détonateur thermique, cette fois. Il allait falloir être astucieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Ven 10 Mar - 23:01

Comme si la situation n'était pas assez gênante, la fumée noircit tout d'un coup et l'odeur devint pestilentielle, toxique. Allongés à terre, Miles et ses hommes tentaient d'opposer une résistance solide face à la contre-attaque. La porte de la chambre qu'il venaient de quitter s'ouvrit un moment, laissant passer les cris paniqués des enfants. Elle se referma et le soldat Alazar, resté à l'intérieur, fit son compte-rendu à Miles :

"- Seigneur, je n'arrive pas à calmer les gosses.
- Tant pis, restez à l'intérieur et calfeutrez-vous contre les fumées"


En face de lui, à sa grande surprise, il entendit :
"Cessez le feu ! Ils ont des otages ! Ohh, mes enfants..."
Miles fit signe d'arrêter de tirer. Quoi ? Cet abruti de Jelloual le pensait assez fourbe pour se cacher derrière des enfants ? C'était... Oh, et puis, après tout, s'il tenait tellement à le croire... Par contre, il fallait se tirer de ce guêpier. S'il ne trouvait pas une solution, ils allaient tous mourir asphyxiés. Explosifs... explosifs... Mais oui ! Miles sortit d'une poche de son gilet une charge de blaster.

"Hé, tous les deux ! Combien de charges de blasters il vous teste ?
- 3 *Kof kof*
- 2
- OK, Garcia, passe-m'en une."


La voix de Jelloual se fit entendre à l'autre bout du couloir, une voix geignarde exigeant leur reddition :
"Rendez-vous maintenant et nous saurons faire preuve de clémence !Si vous faites du mal à mes petits nous serons sans pitié ! Nous sommes prêts à écouter vos revendications pour une reddition honorable."
*C'est ça... Cause toujours...*

Pendant ce temps Miles s'activait avec les deux charges qu'il s'échinait à attacher ensemble. Au dernier moment il relia les bornes en constituant un court-circuit. Très vite, il fit glisser sa petite bombe improvisée vers l'ennemi. Le seul problème, c'était qu'on ne maîtrisait pas le temps de retardement. On n'était même pas sûr du résultat. Au moins ne lui avait-elle pas explosé dans les-

***BLAM***
"Feu à volonté !"
Miles se lança en avant, et lâcha rafale sur rafale jusqu'à arriver au premier corps ennemi, suivit de près par les deux autres soldats.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Jeu 23 Mar - 10:31

Miles s'accroupit au niveau du corps sans vie et rejeta le fusil-blaster loin derrière lui. Les deux autres le dépassèrent alors qu'au même moment, la voix tant attendue du capitaine Longery se fit entendre dans ses écouteurs :

"2ème escadron en approche, monseigneur.
- Très bien, essayez de..."


La décharge de blaster illumina le couloir, les prenant par surprise. Le plasma Tibana déchira le coeur et les poumons de Garcia qui chuta en arrière. Rapidement, ils firent feu sur l'homme de Jelloual qui s'écroula à son tour.
Miles couru se poster à côté du dernier homme qui lui restait. Celui-ci lui montra le corps inanimé de Jelloual, juste devant lui. Miles fit signe qu'il avait compris. Il dut faire le point pendant quelques secondes. Il s'en voulait d'avoir poussé aussi loin l'offensive avec des forces aussi réduites au lieu d'attendre sagement les renforts. A cause de cette faute, un de ses hommes était mort. Une cuve bacta n'aurait pas été d'un grand secours... Il fallait terminer cette opération, vite et sans pertes humaines supplémentaires.

"Escadron 2, passez-moi sur le haut-parleur, je veux adresser une sommation aux derniers défenseurs."

Quelques secondes plus tard, sa voix était retransmise par le Chant des Sirènes et résonnait à l'extérieur du bâtiment dont l'aile Ouest était en flammes.

"Gens de Jelloual ! Nous tenons votre maître. Jetez vos armes, sortez un par un par la porte principale, les mains sur la tête. Nous ne voulons pas d'un massacre inutile."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Sam 29 Avr - 14:36

Le groupe envoyé à leur rencontre les trouva au même endroit, près du corps de Jelloual qui gémissait. Cette ordure allait s'en sortir, alors... Miles n'arrivait pas à joindre le soldat resté en arrière.

« Rétablissez les fonctions du système incendie ! Il y a trois personnes à sauver dans une des chambres là-bas ! »
Miles fit un geste vers le couloir envahit de flammes et de fumée. Impossible d'y pénétrer, ils évacuèrent l'aile en feu, Jelloual et son homme de main portés par deux soldats.

« Périmètre sécurisé, monseigneur. »
Dans le parc, Miles jeta un oeil sur le personnel rassemblé dehors. A genoux, les mains sur la tête. Puis il tourna son regard vers la maison en flammes. Quand ce serait éteint, on découvrirait trois nouveaux cadavres à l'intérieur : un de ses hommes et deux petits corps d'enfants... Dégouté, il secoua la tête...
« Est-ce que vous avez trouvé la salle de réunion ?
- Oui, Monseigneur, les ordinateurs sont en train d'être transportés à bord du
Chant des Sirènes, selon vos ordres. »
- Très bien. »

Miles s'approcha du groupe vaincu, bravant les regards pleins de haine qui lui étaient jeté. Sans un mot, parce qu'il n'y avait rien à dire, il se saisit de la bague que portait Jelloual. *la clé d'accès à toutes ses données...* Bien piètre consolation, comparé au prix du sang versé ce soir...

« Monseigneur ! Là-bas ! »
Miles tourna la tête vers l'endroit indiqué : des caves de la maison sortait un étrange trio : un soldat portait dans ses bras les deux enfants, l'un d'eux coiffé d'un casque de combat 2 fois trop grand pour lui.
« Guaill, bon Dieu. Je n'espérait plus vous revoir. Comment avez-vous fait ?
- Les enfants m'ont montré un passage secret qu'avait utilisé Jelloual pour sortir.
- Et votre casque ?
- Le respirateur intégré, je l'ai prêté aux enfants, à cause de la fumée, monseigneur, désolé.
- C'est bon, on évacue, maintenant. Tout le monde à bord !

Un à un les vaisseaux prirent l'air, y compris les deux appareils confisqués à Jelloual. Dans l'un d'eux on installa la cuve à Bacta trouvée au sous-sol, un soldat blesséé à l'intérieur. On emmena aussi la dépouille du soldat Garcia. Miles resta un moment face aux vaincus :
« Ayant mit votre maison à genoux, nous partons maintenant, le coeur vengé. Nous emmenons avec nous les deux petits esclaves de votre maître. Honte à lui. »
Sur ce, il monta à bord du Chant des Sirènes qui s'éleva dans la nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
Miles Jol'Mede Vorterren
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Nombre de messages : 821
Profession : déserteur de l'Empire
Race : Humain
Date d'inscription : 10/12/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
0/0  (0/0)
Points de Personnage:
27/272  (27/272)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Sam 29 Avr - 14:40

Miles se retourna et fit face au drap blanc maculé de sang séché qui cachait le corps du prisonnier qu'il avait fait torturer. Quels actes immondes et barbares Bothari avait-il bien pu accomplir pour lui faire avouer les codes secrets ? Sans eux, la victoire aurait été beaucoup plus difficile.
Plein de remords, Miles s'approcha de la silhouette sans vie.

*Bon sang, je ne connais même pas ton nom. Est-ce que tu avais une famille ? Combien de temps as-tu résisté ? A quel point as-tu été courageux ? Il faut que j'en aie le coeur net.*
Avec précautions, Miles souleva le suaire. Ce qu'il vit lui souleva l'estomac. Il en avait les larmes aux yeux et lorsque il se reprit, c'est avec une main tremblante qu'il releva de nouveau le drap.

*Mon Dieu, c'est horrible... Horrible...*

Tremblant de tout son corps, il parvint tout de même à extirper de la poche du malheureux un porte-feuille. Hésitant, il resta là un moment avant d'avoir assez de courage pour lui fermer les yeux, enfin, l'oeil encore intact, du corps avant de recouvrir son visage.

C'est avec grand soulagement qu'il quitta la pièce. Ouvrant le portefeuille, il y trouva l'holo d'une très jolie femme les bras autour du coup d'un grand chien.

S'adressant à un fantôme, il murmura :

« Très bien, Travis Colfart, tu as gagné. Je... je verrais ce que je peux faire... »



D'un pas rapide il gagna la salle de communication et composa un code trouvé dans les archives de son grand-père. Sur l'écran apparut le visage surpris du Comte Jol'Ruitter.
« Bonjour, Seigneur Jol'Ruitter.
- Comte Jol'Mede. Sincères condoléances pour votre grand-père. C'était un homme fort, comme il y en a de moins en moins sur cette planète.
- J'ai un marché à vous proposer. J'ai en ma possession..."

Miles sortit de sa poche la bague électronique confisquée à Jelloual et la tendit face à l'écran. Les yeux du Comte Jol'Ruitter s'agrandirent visiblement, avant qu'il ne reprenne le contrôle de lui-même.
« C'est ce que je pense ? Alors c'est vrai ce qu'on raconte, que vous l'avez tué ?
- Je ne crois pas, non... Il était encore vivant quand nous sommes partis. Mais peu importe... Soyons brefs : cette clé ne m'intéresse pas autant que vous. Je sais que ça fait plusieurs années que vous êtes en lutte contre la maison Jelloual. Grâce à ces codes, vous pouvez prendre le contrôle de toutes les avoirs, tous les comptes, toutes les opérations financières de cet arriviste. Je n'en demande qu'un prix très raisonnable... Dérisoire, même, si l'on considère bien.
- Je vous écoute.
- Bien... Madame la Comtesse nous confiait la semaine dernière au Bal Royal qu'elle trouvait son Yacht trop démodé et qu'elle serait ravie que vous lui en offriez un nouveau. Je souhaiterais beaucoup que vous me fassiez un prix d'ami pour son « vieux » Luxe 3000.
- Et... c'est tout ?
- C'est tout. Je ne suis pas taillé pour la finance de haut vol, cher Comte. Trop dangereux...^^
- Très bien. Je m'occupe de ça. Et de votre côté ?
- Je vous fait parvenir la bague tout de suite."



[HJ : Voilà, fin du flash-back, ouf ! ^^ C'est ainsi que Miles devient propriétaire du "Faucon d'argent" avec lequel il va vivre ses premières aventures de mercenaire. ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?t=348
MJ Benoît
Webmestre
Webmestre
avatar

Nombre de messages : 1904
Age : 39
Profession : Meneur de Jeu
Race : Humain
Crédits : Illimités
Date d'inscription : 16/06/2005

Feuille de personnage
Points de Force:
1/5  (1/5)
Points de Personnage:
165/165  (165/165)

MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   Dim 30 Avr - 4:16

    [HJ] Applaudissements Félicitations ! Cool !
    Les pages du forum ayant (malheureusement) une durée de vie réduite (les messages de plus d'un an environ seront supprimés du serveur), je t'invite à publier dès maintenant l'intégrale de ce chouette récit sur le Spip des altariens afin de l'immortaliser. [/HJ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerrecivile.forumactif.com/viewtopic.forum?p=6#6
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Planète Gala, deux ans avant Yavin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Planète Gala, deux ans avant Yavin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous nous y reprendrons à deux fois avant d'aller danser (Haley) - Terminé
» Voilà pourquoi il faut y réfléchir à deux fois avant d'embaucher un muzz
» Maxine - Un proverbe arabe dit 'ne baisse pas les bras, tu risquerais de le faire deux secondes avant le miracle'.
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guerre Civile :: [Galaxie] Entrez dans le jeu :: [Galaxie] Territoires de la Bordure Extérieure :: [Planète] Gala :: [Yavin -2] Flashback-
Sauter vers: